ToulÉco

Publié le dimanche 14 avril 2019 à 18h21min par Sylvie Brouillet

A Montpellier, Bureaux & Co parie sur le coworking

Début 2019, le gestionnaire d’espaces de travail montpelliérain Bureaux & Co a doublé son offre pour les professionnels. La société a ouvert un troisième site à Port-Marianne et sa première franchise, baptisée La Station, orientée vers les « créatifs ».

Baptisé Bureaux & Co - La Station, un nouvel espace de coworking de 500 m² a ouvert ses portes fin janvier rue Rigaud, à 1 km de la gare Saint-Roch. « À Montpel­lier, il doit exister une trentaine d’espaces de coworking », estime Marion Chauchard, gestionnaire et animatrice du lieu. « La Station se distingue par son positionnement sur la création, en intégrant deux ate­liers. » Aménagé pour 200.000 euros dans d’anciennes ar­chives publiques, le site design comprend des ateliers privatifs accessibles 24h/24 et 7j/7, des bureaux et espaces de co-wor­king, une salle de réunion, une cuisine, des douches, une ter­rasse…

C’est la première fran­chise de Bureaux & Co, start-up fondée fin 2014 par Nordine El Ouachmi. Aujourd’hui, Bureaux & Co gère 500 m2 d’es­paces locatifs sur Parc 2000 à La Mosson et 1800 m² au Stra­tège au Millénaire. « Ils sont utilisés à 100 %, la demande est forte », assure le product manager Hicham En Nakhla. L’offre s’enrichira en février de « Port-Marianne », 900 m² dans l’immeuble Jacques Coeur place Ernest-Granier. Des contacts sont en cours sur Marseille et Toulouse.

Incubé au Bic de Montpellier et labellisé French Tech Di­versité

Autre piste de développement ex­plorée : l’univers santé, sous la marque RésoSanté. Dans le monde du coworking, la « communauté » est capitale : l’équipe de trois personnes de Bureaux & Co organise des after work et lunchs connec­tés, en accueillant des expo­sitions et les événements de La Mêlée Numérique. Incubé par le BIC de la métropole de Montpellier, Bureaux & Co a été labellisé French Tech Di­versité et a adhéré à la French PropTech, mouvement lancé à Montpellier. Le dossier fédère les jeunes pousses françaises de l’immobilier 4.0, dont Nor­dine El Ouachmi est « VP Correspondant CoWorking et Nouveaux Usages ».

Il a aussi lancé, via une autre société, BuroStation (trois salariés), une plateforme en ligne de colocation professionnelle. Le principe : « matcher » les de­mandes de locaux profession­nels des indépendants et TPE par affinités, en mutualisant les recherches pour les rendre compatibles avec les offres immobilières. « Aujourd’hui, plus de 600 espaces collabora­tifs ou vacants ont été validés sur la France », assure Hicham En Nakhla. Depuis février-mars, l’entreprise devait passer à la deuxième phase à savoir l’ouverture de la recherche aux profession­nels.
Sylvie Brouillet

Sur la photo : Bureaux & Co développe une offre de coworking. Crédits : La French Focale.