ToulÉco

Publié le lundi 12 février 2018 à 17h46min par Florence Elman

A Pau, la filière équine perpétue la tradition

L’an dernier, STH-Hipavia a transporté plus de 4500 chevaux à partir de Pau. Destinations ? Les champs de course de Deauville, de Chantilly… mais aussi d’Europe et du monde entier.
Nous transportons 45% de chevaux galopeurs, 35% de chevaux d’élevage, 20% de trotteurs et de che­vaux de selle », explique Claude Vidal, responsable de l’agence paloise et par ailleurs président du cluster SO-Horse créé en 2012 pour valoriser une « filière d’excellence » porteuse d’image, de créa­tion (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte