ToulÉco

Publié le mercredi 4 décembre 2019 à 18h00min par Béatrice Girard

À Toulouse, 70 % des commerces de la Cartoucherie sont déjà loués

Quatre premières boutiques viennent d’ouvrir leurs portes à la Cartoucherie, nouveau quartier de Toulouse. D’ici 2022, une douzaine de commerces s’implanteront dans le quartier et 70 % sont déjà loués. Un investissement de 10 millions d’euros réussi pour le groupe Carrère et sa foncière Immo (...)

Les derniers commerces de la Cartoucherie ne seront définitivement livrés qu’en 2021, mais ils attirent déjà les convoitises. "Nous venons de livrer la première tranche, soit 600 m2 de commerces de proximité en pieds d’immeubles, le long de l’avenue de Grande Bretagne, et ce nouveau quartier suscite une vraie appétence de la part des enseignes", souligne Frédéric Carrère, PDG du groupe Carrère et investisseur unique des commerces de la Cartoucherie sous la bannière Immo Retail. "À ce jour nous enregistrons déjà 70 % des surfaces louées". Les premiers commerces sont une épicerie bio (Les comptoirs du bio), un restaurant asiatique (O’Bo Bun), un Coffee Shop (Arcane) et une auto école (Access).

Un supermarché Carrefour de 1400 m2

À terme 4300 m2 de commerces trouveront leur place en pieds d’immeubles selon un plan de merchandising défini en accord avec la mairie de Toulouse et Oppidea, aménageur de la Zac. Le groupe Carrefour a notamment confirmé son arrivée pour une moyenne surface alimentaire de 1400 m2 au pied de l’immeuble en bois La Canopée, construit par Icade, tout comme une salle de gym Fitness Center (1000 m2). Des petits commerces de proximité sont aussi annoncés (fleuriste, tabac-presse, opticien, pharmacie, boulangerie, coiffeur/ esthétique, brasserie, etc.).

La foncière commerce du groupe Carrère, Immo retail, créée en 2010, a investi 10 millions d’euros à la Cartoucherie. Déjà engagée dans les quartiers des Tibaous, Vidailhan et Empalot, ainsi qu’à Nantes, dans l’opération d’aménagement Nantes Malakoff, elle affiche à ce jour 50 millions d’euros d’actifs et 15 000 m2 de surfaces commerciales.

« C’est une stratégie payante qui nous permet de sortir du tout logement et va générer de futurs marchés pour nous à La Cartoucherie », décrit Frédéric Carrère qui participe aussi au tour de table financier des futures halles à hauteur de 5 %. « Concernant les halles, nous faisons de l’assistance à maîtrise d’ouvrage auprès de Cosmopolis et envisageons de signer un contrat de promotion immobilière avec eux pour intervenir dans la construction réhabilitation des bâtiments. » De même, avec sa casquette promoteur, cette fois, le groupe Carrere est pressenti pour construire le futur hôtel Eklo de soixante chambres programmé sur le site.
Béatrice Girard

Sur la photo : les quatre premiers commerces sont ouverts à la Cartoucherie. Une douzaine d’enseignes sont attendues dans le quartier d’ici fin 2021. Crédit Patrice Nin/ Oppidea.

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’immobilier en Occitanie sur touleco.fr.