ToulÉco

Publié le jeudi 11 avril 2019 à 21h19min par La Rédaction

A Toulouse, Geoffroy Roux de Bézieux, président national du Medef, a plaidé pour une meilleure équité des transports

Présent à Toulouse ce jeudi 11 avril à l’occasion de la Grande tribune des entrepreneurs organisée par son antenne régionale, Geoffroy Roux de Bézieux, président national du Medef, s’est exprimé sur l’après Grand Débat. « Au départ, les gilets jaunes étaient une révolte fiscale… Si les mesures principales annoncées confirment des baisses d’impôts, au moins aura-t-on pris le bon cap », a-t-il commenté aux côtés de Sophie Garcia, patronne du Medef Occitanie et Pierre-Marie Hanquiez, à la tête du Medef Haute-Garonne.

Pour le président national, plusieurs sujets doivent désormais préoccuper les chefs d’entreprise, à commencer par le dialogue social, « les discussions entre les patrons et les salariés sont devenues plus importantes depuis le Grand débat », et les transports. Sur ce point, le Medef plaide pour une meilleure équité. « Les entreprises payent 2 milliards d’euros pour le financement des transports en commun dans les agglomérations », constate-t-il. « Mais ils ne sont pas assez adaptés : il faut trouver un moyen pour rééquilibrer l’offre entre transports individuels et collectifs, et entre ville et campagne », a-t-il indiqué.

Organisée au domaine de Preissac, près de Toulouse, la Grande tribune du Medef a réuni plus de 300 dirigeants et chefs d’entreprises.