ToulÉco

Publié le lundi 24 juin 2019 à 18h31min par Inès Osik

A Toulouse, La Poste teste ses nouveaux services numériques

Nouveaux usages et une ergonomie d’accueil repensée. Le bureau de Poste des Augustins à Toulouse, inauguré il y a quelques jours, doit ouvrir la voie à de nouvelles agences connectées et plus en phase avec les besoins des Toulousains. Explications.

S’il y a une entreprise qui doit faire face au virage digital, c’est bien le groupe la Poste. Transformation des métiers, adaptation des missions des personnels, et évolution des sites… La région Occitanie n’échappe à ces réflexions. Il y a quelques jours, la Poste lançait ainsi sa nouvelle campagne « la Poste vous simplifie la ville » en présence du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, au sein du bureau de Poste des Augustins, entièrement rénové pour l’occasion.

« La Poste tend à faire évoluer sa présence sur le territoire en transformant ses points de contact. Les objectifs sont de moderniser et de développer le réseau afin de s’adapter à la demande », explique Fréderic Bresson, directeur régional Réseau et Banque sur la région Toulouse, Ariège et Gascogne. Pour ce projet en chantier, 6,5 millions d’euros ont été investis.

Une dizaine de consignes installées à Toulouse

Ainsi, entre 2015 et 2018, le groupe La Poste a ouvert quatorze nouveaux points de contact en partenariat avec des commerçants de la région toulousaine tels que Midica, Carrefour City, Carrefour Market et Optique Firmis. La métropole compte désormais cinquante-neuf bureaux de poste avec un effectif de 800 employés. De plus, le système des consignes Pickup Station a été étendu avec au total dix consignes sur Toulouse et sa Métropole. Celles-ci permettent de retirer ses colis 24h/24. « Aujourd’hui, il est même possible d’envoyer ses colis depuis sa propre boîte via le site laposte.fr », poursuit Frédéric Bresson.

L’offre de services numériques a aussi été développée de façon à simplifier le quotidien des habitants. De nouveaux automates connectés ont été mis en place dans les bureaux. Ceux-ci permettent d’effectuer plus rapidement les opérations simples telles que l’envoi et l’affranchissement de colis. Les postiers, eux, ne sont jamais très loin.
Inès Osik

Sur la photo : Fréderic Bresson, directeur régional Réseau et Banque au sein du groupe La Poste et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse métropole. Crédits : Jonathan Gaudron - ToulÉco.

1 Commentaire

Répondre à cet article