ToulÉco

Publié le jeudi 12 janvier 2017 à 20h50min par Johanna Decorse

A la rencontre de migrants dans un centre d’accueil et d’orientation à Toulouse

Suite au démantèlement du camp de Calais fin octobre, 800 personnes ont été accueillies en Occitanie. Après le temps de la polémique, entretenue par différents élus locaux opposés à leur venue, est arrivé le temps de l’attente pour ces migrants candidats à l’asile en France.
Il est contesté par de nombreux édiles locaux qui se sont ouvertement opposés à l’ouverture sur leur commune d’un centre d’accueil et d’orientation pour les migrants. Pourtant, le plan national destiné à démanteler le camp de Calais a été mené jusqu’à son terme. Depuis le 26 octobre, 800 personnes, hommes (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte