ToulÉco

Publié le dimanche 2 octobre 2016 à 16h44min par Johanna Decorse

Accueil des migrants : le casse-tête financier des élus

Accueillir un centre d’hébergement pour migrants sur son territoire ? Ainsi posée, la question ne fait pas l’unanimité auprès de la population et des maires de certaines communes. La plupart avancent l’argument financier pour refuser d’héberger des migrants.
À Montréjeau, en Haute-Garonne, le maire « de gauche mais sans étiquette », Eric Miquel s’oppose depuis janvier 2016 à l’ouverture d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) de quatre-vingt-et-une places porté par Adoma, premier opérateur national en matière d’hébergement et d’accompagnement des (...)