ToulÉco

Publié le dimanche 13 mai 2018 à 20h27min par Audrey Sommazi

Les ambitions de Satys, ex Finaero, dans les secteurs de la peinture avion et du câblage

Pour surfer sur la croissance du trafic aérien, Finaero, bien ancrée à Toulouse, se structure : elle change de nom, regroupe ses activités et se fixe comme objectif d’atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025.
Discret sous-traitant, le groupe Finaero s’impose doucement. En moins de vingt ans, cette ETI dirigée par Christophe Cador, patron majoritaire au capital et qui entend le rester, a su capitaliser sur son métier d’origine, la peinture-étanchéité des avions, pour ajouter des compétences complémentaires (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte