ToulÉco

Publié le dimanche 30 juillet 2017 à 20h00min par Philippe Font

Aéronautique. De nouveaux moyens pour améliorer la performance industrielle en Occitanie

article diffusé le 7 juin 2017

Le Gifas et la région Occitanie ont validé pour trois ans des mesures afin d’améliorer les relations entre sous-traitants et donneurs d’ordre. L’objectif pour l’Occitanie est de conforter son rang de leader dans le secteur de l’industrie aéronautique.

Continuer à améliorer les délais de livraison et de la qualité des pièces fabriquées par les sous-traitants dans le secteur de l’aéronautique. C’est l’objectif du second volet du programme Performance industrielle dans l’aéronautique, qui a été reconduit hier au Conseil régional en présence de Carole Delga, présidente de Région et Patrick Piedrafita, directeur du programme A350 chez Airbus et représentant du Gifas, le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales.

Il s’inscrit dans un plan national baptisé Performance industrielle 1, initié par le Gifas de 2014 à 2016. Ce second volet est doté d’un budget de 1,7 million d’euros et est destiné à une cinquantaine d’entreprises. Il s’inscrit dans un programme national de 17 millions d’euros, et est cofinancé par la Région pour moitié, les autres 50% étant assurés par des acteurs privés (25%) et le Gifas (25%).

« Les deux axes prioritaires concernent la ponctualité de livraison et la qualité des produits. Le second volet touche particulièrement les formations », explique Patrick Piedrafita qui estime que les entreprises du secteur de l’aéronautique doivent aller encore plus loin dans la recherche de performance. Selon le responsable du programme A350 chez Airbus, la solution pour les PME passe notamment par des regroupements et des fusions, afin de former des ETI, ces Entreprises de taille intermédiaire qui manquent cruellement à l’économie française. « A partir de 150 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, on peut parler de solidité d’une entreprise. En dessous c’est assez fragile et fragmenté », constate-t-il.

De son côté, Carole Delga souligne la place du secteur de l’aéronautique en Occitanie, « c’est le troisième employeur avec 91.000 salariés en comptant l’aéronautique et le spatial, derrière l’agroalimentaire et le tourisme » et rappelle l’importance pour les « donneurs d’ordres et sous-traitants de travailler en totale synergie ». Car au-delà du plan porté par le Gifas, la Région a initié plusieurs mesures destinées à améliorer la performance des industriels : le plan Ader et ses 185 millions d’euros investis depuis 2011 ainsi que le plan Usine du futur (2014-2017). Celui-ci a permis à soixante-dix entreprises de bénéficier d’une manne de 23 millions d’euros afin de se moderniser.
Philippe Font

Sur la photo : Le Gifas et la Région ont reconduit le plan Performance industrielle dans l’aéronautique de 2017 à 2019. Photo Archives - crédits Rémy Gabalda - ToulÉco.