ToulÉco

Publié le dimanche 30 septembre 2018 à 19h50min par Audrey Sommazi

Aéronautique. Les enjeux de la supply chain au cœur de Toulouse Aeromart

Rendez-vous crucial des acheteurs et vendeurs de l’industrie aéronautique, la convention internationale d’affaires Aeromart revient à Toulouse du 4 au 6 décembre. La hausse des cadences de production et l’avion connecté seront abordés.

Aeromart n’est pas un salon vitrine comme peut l’être Le Bourget. En 1996 se tenait à Toulouse la première édition de cette convention d’affaires des industries aéronautiques et spatiales avec la présence de 100 entreprises originaires de dix pays. Vingt ans plus tard, cette plate-forme d’échanges entre vendeurs et acheteurs des constructeurs, équipementiers et supply chain s’est imposée comme un événement incontournable du secteur. L’an dernier, la onzième édition a ainsi affiché de bons résultats : 1300 inscrits et 15.000 rendez-vous BtoB.

Le prochain opus, qui se tiendra du 4 au 6 décembre à Toulouse, s’annonce déjà prometteur. Doté d’un budget total de deux millions d’euros, il accueillera 1300 entreprises, dont 800 étrangères. Parmi elles, Airbus Group, ATR, Avic, Boeing, Bombardier, Dassault Aviation, Embraer et les motoristes Rolls Royce et Safran. « Notre objectif est de conforter et d’appuyer la développement de cette industrie de notre territoire, sur lequel sont implantés 700 entreprises et 80.000 emplois, 16.500 étudiants et 8500 chercheurs », note Philippe Robardey, président de la CCI de la Haute-Garonne, co-organisatrice de ce salon

15.000 rencontres d’affaires

Sur ces trois jours, 15.000 rencontres d’affaires sont déjà prévues dans des petits bureaux aménagés. Sous la forme de speed-dating minutés ( 25 minutes chacun), vendeurs et acheteurs discutent et nouent des contrats tandis que les start-up présentent leurs innovations. Plusieurs enjeux de la filière seront abordés, comme la baisse de l’empreinte environnementale et celle des nuisances, ou encore l’avion autonome connecté. Egalement au programme de ces trois jours : la hausse des cadences industrielles, la compétitivité de la chaîne de production, et le partage des risques dans un contexte de concurrence de plus en plus féroce.

Cette convention, organisée par Ad’Occ, l’agence du développement économique de la Région, la CCI, ABE, gestionnaire de la commercialisation, et Toulouse Métropole, accorde également une place importante cette année au spatial, avec la présentation d’applications autour du New Space.
Audrey Sommazi

Sur la photo : Près de 15.000 rendez-vous BtoB sont prévus dans le cadre du salon Aeromart. Crédits : Rémi Benoit - DR.