ToulÉco

Publié le lundi 11 mars 2019 à 18h28min par Johanna Decorse

Aéroport de Toulouse-Blagnac. Le rapporteur public recommande l’annulation de la privatisation

Alors que le processus de vente lancé par Casil Europe se poursuit, le rapporteur public de la cour administrative d’appel de Paris a pointé un vice substantiel dans la procédure qui a conduit en avril 2015 à la cession au consortium chinois de 49,99% des parts de l’Etat.
Nouveau coup de théâtre autour de la société Aéroport de Toulouse-Blagnac. Lundi 11 mars, lors de l’audience devant la cour administrative d’appel de Paris chargée d’examiner le recours déposé par les opposants à sa privatisation, le rapporteur public a pointé « un vice substantiel » dans la procédure qui a (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte