ToulÉco

Publié le dimanche 13 novembre 2016 à 18h48min par Martin Venzal

Amélie Leclercq, digital woman

La nouvelle directrice de Digital Place préfère les lignes droites aux circonvolutions. Une stratégie qu’elle applique à la tête du cluster toulousain.
Il ne suffit pas d’avoir des idées. Encore faut-il les mener à bien. Partant de ce constat, Amélie Leclercq, jeune directrice du cluster Digital Place, s’est fixée une ligne de conduite : passer du mode projet au monde concret. Et cette blonde pétillante de 38 ans ne manque pas de ressort. « Chaque (...)