ToulÉco

Publié le dimanche 9 décembre 2018 à 18h31min

Amos forme les futurs managers d’organisations sportives

Publirédactionnel en partenariat avec

Amos, Académie du management des organisations sportives, est la première école de commerce dédiée à 100% au sport management. Depuis septembre, elle s’est implantée à Toulouse.

Présente dans huit villes en France ainsi qu’à Londres, Amos accueille plus de 2000 étudiants sur ses différents campus dont soixante dans la Ville rose. L’Académie du management des organisations sportives propose des programmes de formation en trois ans (Bachelor Métiers du sport) et cinq ans (Master of business in sport). « Au-delà des cours académiques, la formation met l’accent sur la professionnalisation de nos étudiants pour répondre aux compétences recherchées par les structures sportives en France et à l’étranger », indique Audrey Léger, directrice de l’école toulousaine.

Accessible à partir du niveau post-bac, la formation permet d’obtenir une certification de manager des organisations sportives de niveau 1, reconnue par l’État. Une fois diplômés, les étudiants peuvent ensuite intégrer des clubs sportifs, des équipementiers, des agences d’événementiel ou de communication, des sociétés de paris en ligne ou de fitness, des médias sportifs, etc. Le secteur du sport représente un spectre extrêmement large que le cursus universitaire d’Amos et ses intervenants, professionnels d’entreprises du milieu, parviennent à couvrir. « L’objectif est de leur apporter une approche pratique et professionnalisante à travers des mises en situation réelles », explique Audrey Léger.

Ainsi dès sa première année à Toulouse, Amos a noué un partenariat avec le TFC. « Nous venons en soutien sur l’organisation d’événements en partenariat avec le club, sur des projets e-gaming par exemple. Nous avons également intégré le programme Campus TFC via lequel nos Amosciens ambassadeurs travaillent à attirer davantage d’étudiants lors des matchs au Stadium et les fidéliser », précise la directrice, qui se réjouit des perspectives de développement de son école.