ToulÉco

Publié le mercredi 4 janvier 2017 à 21h38min par Philippe Font

Au CES de Las Vegas, les start-up toulousaines veulent toucher le jackpot

Il s’agit de la plus grande délégation régionale française : trente-sept sociétés et start-up d’Occitanie participent pendant quatre jours au CES de Las Vegas. Une occasion pour ces jeunes pousses de faire connaître leurs innovations technologiques auprès d’éventuels investisseurs.

Ils partent à la conquête de l’Amérique. Du 5 au 8 janvier, près de 200 jeunes pousses françaises dont une quarantaine issue de la région Occitanie vont exposer leurs dernières innovations au CES, le Consumer Electronic Show de Las Vegas. Le CES de Las Vegas, c’est l’équivalent du festival de Cannes pour le cinéma, la Mecque du high-tech et du numérique. En quelques jours, une start-up peut multiplier les contacts avec des investisseurs et les médias et passer ainsi de l’ombre à la lumière.

Le salon américain, qui en est à sa cinquantième édition, ne fait pas dans la demi-mesure : les 40.000 participants venus du monde entier sont installés sur plus de 800.000 m² répartis sur deux sites. On y attend plus de 170.000 visiteurs qui pourront s’ébahir devant les 20.000 innovations présentées dans les domaines de l’informatique, de la télévision, des smartphones, des objets connectés et même des voitures. « Si une société arrive à finaliser dans le cadre du CES, c’est le jackpot », résume un membre de la délégation portée par Madeeli, l’agence régionale de l’innovation.

Communication et levée de fonds

Ce dernier reconnaît qu’il est plus facile de contacter des responsables de grands groupes à Las Vegas qu’en France. « A las Vegas, pendant quatre jours, on mange et on dort "nouvelles technologies", les gens sont beaucoup plus disponibles et le fait de regrouper les entreprises dans le French Village est plus simple ». C’est en effet dans cet espace que sera établi l’Eureka Village qui accueillera les 240 start-up de l’Hexagone. « Cela va nous permettre d’avoir plus de visibilité, on espère ainsi franchir un cap dans notre développement », explique Antony Romanello, responsable produit chez Axible et qui viendra présenter le Qub, dernière invention de la la société installée à l’IoT Valley de Labège. Un cube de six faces de 7 cm de côté connecté via le réseau Sigfox et qui permet de gérer différents services (informatique, réassort de fournitures, partage de bureaux, etc.).

Antony Romanello d'Axible, Brice Cavelier et Julie Leleu de Catspad seront présents cette année au CES de Las Vegas.
Comme Axible, Catspad est accompagné sur le CES par le groupe La Poste dans le cadre du programme French IoT qui suit les start-up développant des objets ou des services connectés. « Le CES de Las Vegas va nous permettre d’atteindre une dimension internationale, on va présenter le distributeur connecté d’eau et de croquettes pour chats et lancer la campagne de crowdfunding (objectif : 30.000 dollars sur Kickstarter). L’objectif est de lancer la production en juin 2017 », expliquent Julie Leleu et Brice Cavelier. Les deux fondateurs de Catspad ne sont pas des novices à Las Vegas : présents à l’édition 2016 en tant que visiteurs, ils souhaitent cette année transformer l’essai avec une levée de fonds programmée d’ici la mi 2017. Et ils espèrent bien convaincre d’éventuels investisseurs américains d’adhérer à leur projet.
Philippe Font

Sur la photo en haut : Les visiteurs peuvent découvrir des nouvelles innovations technologiques dans les domaines high-tech et du numérique. Crédits : DR

Sur la photo en bas : Antony Romanello d’Axible, Brice Cavelier et Julie Leleu de Catspad seront présents cette année au CES de Las Vegas. Crédits : Ph.F - ToulÉco

P.S. :

Le CES à Las Vegas se tient du 5 au 8 janvier. Parmi les trente-sept entreprises technologiques d’Occitanie on retrouve 3DVarius, WEZR, Tellmeplus mais également Sigfox ou encore le groupe Pierre Fabre. A noter également, les technologies de vidéo-surveillance de MyFox, le toulousain récemment racheté par Somfy…