ToulÉco

Publié le mercredi 1er janvier 2020 à 19h00min par Sophie Arutunian

Audiovisuel. Avec Occitanie films, la Région fait son cinéma

article diffusé le 18 septembre 2019

Occitanie Films, association de promotion et d’accueil du cinéma sur le territoire régional, a été créée au début de l’été, à la grande satisfaction des professionnels de l’ex Midi-Pyrénées. Elle succède à Languedoc-Roussillon cinéma, qui existait déjà à l’est de la grande région.

Elle était attendue de longue date par les professionnels de l’audiovisuel : Occitanie films a été lancée cet été. Cette association a pour objectif de promouvoir l’Occitanie pour l’accueil de tournages, mais aussi de valoriser la filière professionnelle, diffuser les films liés au territoire et promouvoir l’éducation aux images.

Soutenue par la Région Occitanie et la direction régionale des affaires culturelles, cette véritable agence d’attractivité dispose de quatorze salariés et d’un bureau au sein du Comité régional du Tourisme, à Toulouse. Elle reprend en fait les missions déjà exécutées par Languedoc-Roussillon Cinéma avant la fusion des deux régions.

Présidée par le réalisateur carcassonnais Yves Jeuland, Occitanie films sera épaulée dans ses missions par une dizaine d’associations de professionnels : MidiFilms, Fel, Real (techniciens), l’Apifa (producteurs), AcciLR (cinémas et circuits itinérants), Assoc (scénaristes), les Storygraphes (nouveaux médias), Nord-Sud (professionnels des Pyrénées Orientales et Catalogne du Sud), Clap (comédiens), et Carrefour des Festivals.

Attirer les tournages

Pour la réalisatrice Isabelle Dario, membre de MidiFilm : « Il était primordial que le travail fait à l’est de la région par Languedoc-Roussillon cinéma soit étendu au nouveau grand territoire d’Occitanie, notamment en termes d’accueil de tournages. Nous attendons aussi de cette structure, qui a des moyens, qu’elle dynamise et fasse vivre le tissu de professionnels sur le terrain. Elle doit être un moteur. »

La Toulousaine Sylvie Duluc, nouvelle trésorière du bureau d’Occitanie Films, confirme : « Nous avions réellement besoin d’une agence qui promeuve notre territoire, avec des personnes qui connaissent la région et montent à Paris pour dire aux réalisateurs de venir tourner chez nous ».

Une filière économique forte

En Occitanie, l’industrie du cinéma représente une richesse importante, tant en termes de création d’emplois que de retombées économiques. « Lorsqu’une équipe de tournage s’installe dans l’une de nos villes, ce sont évidemment les intermittents de l’Occitanie qui en bénéficient, mais également les hôteliers, les restaurateurs, les artisans pour la construction des décors… », indique la présidente de la Région Carole Delga. Selon les derniers chiffres du CNC en date de 2016, la région compte 450 entreprises et 5 035 salariés pour une masse salariale de 35,1 millions d’euros, pour l’ensemble de la filière audiovisuelle (production, exploitation, distribution, prestations, etc.).

En 2019, le Conseil régional a consacré une enveloppe de cinq millions d’euros à la création audiovisuelle. En 2018, l’Occitanie a attiré près de 120 téléfilms, séries, longs métrages de fiction, documentaires et courts-métrages. Rien qu’en juin dernier, une quinzaine de films (séries, unitaires et long-métrages) ont choisi l’Occitanie comme décor principal. « Pour la première fois de son histoire, l’Occitanie connait une activité exceptionnelle des tournages dans la région », peut-on lire sur le site de Occitanie Films.
A noter que ces quinze tournages ont tous eu lieu dans l’ex région Languedoc-Roussillon, sauf un, du côté de Saint-Gaudens : le huitième long-métrage de Mathieu Amalric, Serre moins fort).
Sophie Arutunian

Sur la photo : tournage dans les studios de France 2 de la série télévisée « Un si grand soleil » à Vendargues. Crédits : Antoine Darnaud – Région Occitanie.

Chiffres clé de la filière en Occitanie en 2018 selon Occitanie Films :

958 techniciens
1021 comédiens
200 auteurs
60 sociétés de production
210 établissements cinématographiques
17 millions d’entrées
40 festivals

1 Commentaire

  • Le 20 septembre 2019 à 09:27

    Nous avons créé plusieurs DVD sur notre petite région.Nous n’arrivons pas a faire développer ce territoire splendide qu’est le Pays de Sault de l’Aude a une altitude moyenne de 900 m.Nos très jolis films décrivent le Pays,ils ont été réalisés,par un personnage toulousain très humble qui aime la perfection.Le plus important porte le titre :<>,le second présente et a pour titre qui attire en deux jours entre 50 et 60000 personnes du département et des régions voisines.Cette mercuriale des derniers samedi et dimanche d’octobre attire des acheteurs de bovins(vaches gasconnes) d’Espagne,d’Italie et même d’Irlande.Nous avons réalisé plusieurs autres films locaux.Notre pays ,autrefois inclus dans le royaume d’Aragon,comporte de nombreux châteaux forts en ruines,car nous étions aussi frontaliers selon les périodes et les conquêtes aussi bien du roi de France que des aragonnais.Nous connaissons bien l’histoire locale,mais cela s’arrête là.Le pays si beau se désertifie:1600 habitants pour 17 communes.Plusieurs anciennes stations thermalessont abandonnées et non exploitées car les diverses sources d’eau chaude coulent toujours !!!Des forêts immenses couvrent le territoire.Mais il n’y a pas de travail.De nombreux retraités dont je fais partie sont la majorité de la population.Ce territoire a besoin d’un film qui pourrait nous faire connaître ;il serait un ballon d’oxygène formidable.Pourriez-vous nous aider ?
    Merci pour votre réponse.Nous sommes a votre disposition Salutations

Répondre à cet article