ToulÉco

Publié le jeudi 22 août 2019 à 19h00min par Inès Osik

Aux portes de Toulouse, le Golf de Garonne se veut à taille urbaine

article diffusé le 27 juin 2019

Désormais ouvert au grand public, le Golf de Garonne est situé à la place de l’ancien camp de Ginestous aux portes de Toulouse. Un nouveau départ pour le quartier avec une structure qui ambitionne de démocratiser la pratique en ville.

C’est une page de Toulouse qui se tourne, et une nouvelle qui s’ouvre. Depuis 1951, la Ville rose accueillait les gens du voyage au sein du célèbre camp de Ginestous où plusieurs centaines de familles étaient installées. Celles-ci ont laissé la place à un green. Bienvenue au Golf de Garonne, ses neufs trous, son practice et sa zone technique, qui s’étendent désormais sur les dix-sept hectares du site.

Ce projet a été initié en 2009 par Charles Gandia, président de la Ligue de golf Occitanie. « Nous avions dès le départ la volonté de créer une structure en ville, facilement desservie par les transports en commun afin de favoriser l’accès au plus grand nombre », explique-t-il. Le projet aura nécessité 2,1 millions d’euros de travaux, financé pour moitié par des subventions publiques, et avec 200.000 euros de financements privés.

Une offre de restauration portée par Ernest

S’étalant sur dix-sept hectares, le Golf de Garonne a choisi de proposer un parcours resserré : neuf trous « seulement » mais un grand practice de vingt-cinq postes dont quinze couverts. Objectif : s’adapter à une nouvelle demande de golfeurs actifs qui pourront faire le parcours en moins de deux heures. De quoi convaincre les sportifs en herbe de faire un détour entre deux rendez-vous ou de prendre les clubs avant d’aller au travail.

A site unique, statut particulier : le Golf de Garonne n’appartient pas à une structure privée mais à la Ligue de Golf Occitanie qui en a fait son centre d’entraînement et de développement. Ainsi, une volonté de faire découvrir ce sport aux jeunes et de les former se dégage de ce projet. « Le Golf de Garonne n’aura pas comme unique fonction le jeu mais également la formation. Nous avons créé une section d’accompagnement des jeunes afin de les former et de créer des vocations », explique Philippe Pailhès, président du Stade Toulousain Golf à qui a été confiée la création de cette école de Golf.

A noter enfin que le Club House accueille les bureaux de la Ligue Occitanie et que le restaurant du site a été confié en gérance au stade toulousain sous l’enseigne Ernest. Portée par Thomas Fantini, patron du groupe Esprit Pergo, cette nouvelle table profite d’une vue imprenable sur le golf grâce à une large terrasse. De quoi se laisser convaincre par le site, même pour les non-pratiquants.
Inès Osik

Sur la photo, (de gauche à droite) : Philippe Pailhes, Jean-Jacques Mirassou, Pierre Hugot, Olivier Arsac et Charles Gandia. Crédit : Jonathan Gaudron- ToulÉco.

P.S. :

Eco-responsable, le Golf de Garonne est arrosé avec de l’eau recyclée et des engrais à base de boues transformées. Le tout provient de la station d’épuration voisine gérée par Véolia.