ToulÉco

Publié le dimanche 31 mars 2019 à 19h12min par Philippe Font

Avec Aufert, les épicuriens toulousains ont leur service de livraison à domicile

Créée par trois jeunes diplômés, la start-up Aufert livre à domicile produits frais et d’épicerie fine à domicile ou au bureau. Elle s’inscrit dans une démarche vertueuse alliant environnement, bonne nourriture et vertu sociale.

Pour la petite histoire, la jeune pousse Aufert est née un soir de disette. C’est en voulant inviter Baptiste et Claire, ses deux camarades de promo de l’université Toulouse 1 Capitole pour un apéro avec des produits typiquement toulousains, que l’idée a germé dans la tête de Benjamin Penalver. « Tous les commerçants étaient fermés, et nous avons terminé dans un supermarché sans aucun produit local. C’est de là qu’est née l’idée de créer un service en prolongement des commerçants pour les consommateurs », explique Benjamin Penalver.

Après plusieurs mois d’études de marché, le concept voit le jour. Aufert va permettre aux citadins de commander des produits frais des meilleurs épiceries fines toulousaines, mais également des commerçants installés sur les marchés Victor Hugo et aux Carmes. Quatre modèles de box prêtes à déguster sont également proposées. Le principe ? Le client commande ses produits frais et ses spécialités locales via une plateforme web et il est livré à l’heure de son choix entre 17h et 22h en semaine, et toute la journée le week-end à bord de véhicules électriques équipés de frigos garantissant la fraîcheur du produit. La course est facturé 4,90 euros, la clientèle visée sont les CSP+.

Locavore, artisan et healthy

« Nous avons sélectionné une vingtaine de commerçants qui proposent une sélection de produits de qualité. Au total, nous avons près de 400 références inscrits dans une démarche 100% qualité et traçabilité », explique encore Claire Dantrègue. Même si leur business peut s’apparenter à celui d’une start-up de livraisons à « deux roues », comme celles qui fleurissent depuis quelques mois à Toulouse, les trois jeunes entrepreneurs prônent les valeurs de « locavore, de terroir, d’artisanal ou d’healthy » pour les produits.

Pour le volet social au sein de l’entreprise, le salariat sera de mise. Pour lancer leur projet, les fondateurs d’Aufert ont effectué une levée de fonds de 120.000 euros ainsi qu’un emprunt bancaire. Ils espèrent conquérir 120.000 clients en 2019 et atteindre un résultat opérationnel de 250.000 euros. Si le périmètre de livraison est pour le moment cantonné au centre-ville, il pourrait très vite être élargi à certains quartiers périphériques.
Philippe Font

Sur la photo : Les fondateurs d’Aufert, Baptiste Marie, Claire Dantrègue et Benjamin Penalver. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco

1 Commentaire

Répondre à cet article