ToulÉco

Publié le jeudi 25 novembre 2010 à 22h39min par Martin Venzal

Avec Caldéa, l’Andorre veut aller au-delà des apparences

Souvent vue comme une vitrine commerciale du côté français, l’Andorre propose un tout autre visage pour les Espagnols. Un paradoxe que la principauté cherche à dissiper. Une véritable mutation, à l’image de ses pôles d’attractions.
Passer de la vitrine à la carte postale. Depuis quelques année, c’est devenu le désir de l’Andorre. Un désir difficile à concrétiser côté français tant l’image de « centre commercial géant » est ancrée dans les esprits. Il est vrai qu’en matière économique l’Andorre reste un petit paradis de consommation, mais (...)