YOUYOU

ToulÉco

Publié le mercredi 31 janvier 2018 à 21h25min par Martin Venzal

Aveyron : le Sismic nouveau est arrivé !

En partenariat avec :

Nouveau président, nouveaux projets : l’association SisMIC multiplie les annonces en ce début d’année 2018.

SisMIC a franchi une étape importante en se choisissant un nouveau Président, en décembre 2017. Le passage de relais s’est fait de façon discrète : Alain Picasso remplace Simon Bretin, qui était Président de SisMIC depuis 8 ans. Alain Picasso dirige l’agence de développement créée par EDF à Rodez (l’agence de développement économique des vallées du Lot, de la Truyère et du Tarn). Simon Bretin a été Directeur Général d’Inforsud Diffusion de 2007 a 2016, avant de rejoindre la startup D-Lite Systems en 2017, en tant que Directeur Général. Il reste par ailleurs au Conseil d’Administration de SisMIC et enseigne à Toulouse Business School (TBS).

Ce changement de présidence n’est pas la seule actualité de SisMIC : l’association va organiser le 27 mars prochain l’événement « Meet@Start.812 », en partenariat avec l’association tarnaise Ecoter. La première édition aura d’ailleurs lieu dans le Tarn. Pourquoi 812 ? C’est le « mélange » des numéros des deux départements : 81 pour le Tarn et 12 pour l’Aveyron ! Cet événement est fondé sur la rencontre entre des startups et des grandes entreprises locales, à l’instar des « Meet The Big » organisés par le Starter de La Mêlée, structutre de « pré incubation ».

En l’occurrence, l’Aveyron a également un projet d’incubateur, qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année 2018. « Nous avons identifié une quinzaine de startups intéressées par le projet dans le département », explique Simon Bretin. Cet incubateur sera implanté à Rodez.

Enfin SisMIC vient de publier son baromètre du « Très Haut Débit » pour 2018, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Aveyron. « Elle montre que l’appétence des entreprises pour le Très Haut Débit ne cesse de croître, résume Simon Bretin. Cela démontre l’intérêt de l’action que nous avons menée en commun avec les départements du Lot et de la Lozère, afin que 80% de la population de ces territoires aient accès au très haut débit en 2022. C’est Orange qui a remporté le marché. Nous sommes heureux de cette perspective, mais nous sommes très attentifs aux avancées des travaux. Etre optimiste n’interdit pas d’être vigilant ! ».
Pascal Boiron, MID e-news