ToulÉco

Publié le lundi 7 octobre 2019 à 19h00min par Béatrice Girard

Bientôt rénovée, la future Cour Baragnon s’ouvrira aux Toulousains

Un lieu partagé, dédié à des expositions et des conférences, en lien avec l’architecture, mais pas seulement : les porteurs de projet lèvent le voile sur la future Cour Baragnon en plein cœur historique de Toulouse.

En 2016, la mise en vente par la ville de Toulouse de l’ancien centre culturel Croix Baragnon avait suscité bien des convoitises. Il faut dire que cet ancien hôtel particulier de 2500 m2, doté d’une salle de concert de 180 places (la fameuse salle bleue), légué à la ville par Théodore Ozenne au XIXe siècle, est cher aux toulousains. Parmi plus de vingt candidatures, c’est finalement le promoteur-constructeur groupe Carle qui l’a emporté grâce à un projet co-construit avec le conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement de Haute-Garonne (CAUE 31), la maison de l’architecture Occitanie-Pyrénées et l’ordre des architectes.

« Nous assurons la portabilité financière du projet pour un budget global de 14 millions d’euros, englobant l’achat et les travaux, mais une partie de l’espace sera ensuite revendu aux différents partenaires », a expliqué Guillaume Carle lors de sa présentation. Ainsi à terme le CAUE 31 deviendra propriétaire de 700 m2 m, et l’ordre des architectes de 300 m2. « L’opération est viable, mais il n’y aura pas de valorisation au sens de la promotion immobilière », a tenu à préciser le promoteur. Le reste du bâtiment restera propriété du groupe Carles qui a notamment prévu d’installer ses bureaux au dernier étage.

Un restaurant et des espaces de réception

La réhabilitation intérieure du bâtiment, non classé mais situé dans un périmètre sauvegardé, a été confiée à l’agence d’architecture Scalene. La cour et le rez-de-chaussée resteront des espaces totalement publics avec l’ouverture annoncée d’un restaurant. Une partie des étages sera réaménagée en espaces de réception et de séminaire. L’association la maison de l’architecture, qui émane de l’ordre des architectes, aménagera aussi sur place des lieux d’expositions et organisera des conférences.

« Mais ce ne sera pas un lieu où l’on ne parlera que d’architecture », a précisé l’architecte toulousain Gérard Huet qui a pris part au projet. « Cour Baragnon sera une grande porte ouverte au grand public afin que des débats et des expositions sur tous les sujets se tiennent ici. »

Selon le groupe Carle, l’obtention du permis de construire, déposé en avril dernier, est imminente. Le calendrier prévoit un début des travaux au premier trimestre 2020 et une ouverture au public au premier semestre 2021.
Béatrice Girard

Sur la photo : Le groupe Carle investit 14 millions d’euros dans la future Cour Baragnon. Un projet co-construit avec le CAUE 31, la maison de l’architecture Occitanie Pyrénées et l’ordre des architectes. Crédits : Valentine Chapuis -ToulÉco

Agenda :

Pour patienter avant l’ouverture prévue en 2021, le 24, rue Croix Baragnon, ouvrira ses portes au public du 18 au 20 octobre prochain pour un événement gratuit intitulé « Avant première Cour Baragnon » autour des thématiques de l’architecture, l’urbanisme, le paysage et l’environnement. Au programme, un concert, une exposition éphémère, des conférences et des balades architecturales. Plus d’informations sur www.caue31.org