ToulÉco

Publié le mercredi 25 décembre 2019 à 19h30min par Sophie Arutunian

Bientôt une Cité de l’espace en Chine ?

article diffusé le 21 octobre 2019

La Cité de l’espace de Toulouse n’exclue pas de créer d’autres établissements de médiation scientifique à l’étranger. Des négociations sont en cours notamment en Chine. Explications.

Déjà leader des établissements de médiation culturelle pour le spatial en Europe (suivi par le National space center à Londres), la Cité de l’espace développe une stratégie internationale basée sur plusieurs axes : organisation de colloques et événements internationaux, expositions itinérantes à l’étranger, présence active dans les associations internationales de médiation scientifique, etc.

Récemment, la réception de la station Chang’E4 offerte par la Chine était un nouveau marqueur de ce rayonnement. Nouveauté cependant : la Cité de l’espace se positionne désormais comme conseil en ingénierie pour des projets de lieux de médiation culturelle, existants ou en devenir. « Nous avons au sein de la Cité de l’espace des compétences et des savoir-faire en ingénierie importants et on cherche à vendre ce savoir faire, à en faire bénéficier d’autres porteurs de projets », confie Jean Baptiste Desbois, directeur de la Cité de l’espace.

Kourou : une première fois

À Kourou (du « hors-les-murs » même si ce n’est pas de l’international à proprement parler), la Cité de l’espace accompagne le Cnes dans le projet de refonte du Musée de l’espace. « Nous travaillons sur les questions suivantes : quel public (guyanais, touristes, professionnels ?) Quel ADN pour ce musée ? Quel discours à faire passer ? Comment articule-t-on le musée avec les moments particuliers des lancements ? Combien de temps dure la visite ? Est-elle payante ou gratuite ? », énumère Jean Baptiste Desbois. Un travail d’une telle ampleur représente une première pour la Cité de l’espace, qui auparavant n’avait participé que ponctuellement à ce type de projet. Quatre à cinq personnes de la Cité de l’espace y sont dédiées.

Chine : un projet dans le creux de la vague ?

Plusieurs projets sont actuellement en attente, selon Jean Baptiste Desbois, notamment au Kazakhstan, et à Abu Dhabi. En revanche, la Cité de l’espace travaille comme consultant en ingénierie auprès d’un porteur de projet à Chengdu, dans la province chinoise du Sichuan. Il y a quelques mois a été signé un Memorendum of understanding (MOU), c’est-à-dire un accord écrit de coopération, avec Sichuan Startime Network Communication, qui porte, non loin de l’aéroport de Chengdu, un projet d’équipement éducatif basé sur le modèle de l’établissement toulousain.

« Ce sont des négociations à la chinoise », sourit Jean Baptiste Desbois. « Au début ça avance vite, je me suis rendu sur place trois fois et j’y retournerai en novembre. Et puis d’un coup il y a un trou d’air, ça n’avance plus car il y a un problème d’acquisition du terrain… » Pas de quoi stresser le directeur de la Cité de l’espace, qui s’attache au contenu éditorial du lieu : « Nous sommes sur une activité à caractère éducatif. On ne fait pas de parc d’attraction, c’est très clair ». Une précision utile car c’est sans doute cet amalgame entre projet éducatif et parc d’attraction qui a valu l’arrêt d’un projet similaire à Nanquin, en Chine également.

Modèle économique

Pour les modèle économiques des différents projets en cours, La Cité de l’espace pose ses conditions : « nous n’avons pas vocation à être investisseurs dans les projets à l’étranger. Nous proposons du consulting pour lequel nous sommes payés en facture. Nous ne prenons pas de parts au capital », expose Jean Baptiste Desbois. Ce dernier, prudent, souhaite garder confidentiel le chiffre d’affaires que cette nouvelle activité représente, se contentant d’indiquer que les prestations de consulting sont « bien vendues ». La marque Cité de l’espace a également été déposée dans plusieurs pays que l’établissement ne souhaite pas communiquer.
Sophie Arutunian

Sur la photo : Jean-Baptiste Desbois. Crédits : Quentin Buttin - ToulÉco

1 Commentaire

Répondre à cet article