ToulÉco

Publié le jeudi 5 juillet 2018 à 19h33min par La Rédaction

Boeing et Embraer répliquent au partenariat Airbus-Bombardier

Grandes manœuvres dans l’aéronautique civile. Cinq jours après la reprise du programme C-Series de Bombardier par Airbus, Boeing prend le contrôle de la division aviation civile du brésilien Embraer. Les deux entreprises ont annoncé jeudi 5 juillet la signature d’un protocole d’accord pour créer une coentreprise chapeautant les « activités d’Embraer dans les domaines de l’aviation commerciale et des services », contrôlée à 80% par Boeing.

Cet accord permet à l’Américain de prendre le contrôle de l’aviation commerciale d’Embraer – évaluée à 4,75 milliards d’euros – via une participation de 3,8 milliards de dollars. « La transaction devrait être conclue d’ici à la fin de l’année 2019, soit douze à dix-huit mois après la signature des accords définitifs », précise le communiqué de presse de Boeing.

Avec cette coentreprise, Boeing entend couvrir toute la gamme d’avions commerciaux, allant des avions régionaux de soixante-dix sièges aux très gros-porteurs de 450 sièges. Ce mouvement majeur de consolidation du secteur aéronautique constitue une réponse directe à la prise de contrôle du programme CSeries du canadien Bombardier par Airbus, annoncée en octobre 2017 et clôturée le juillet 2018.

Airbus détient 50,01% du capital, Bombardier et Investissement Québec, respectivement 34% et 16%. Maintenant que l’aspect financier du dossier a été traité, le C-Series va pouvoir rapidement faire son entrée dans le catalogue d’Airbus, probablement sous un nouveau nom.