ToulÉco

Publié le lundi 2 avril 2018 à 19h32min

CIC Sud-Ouest : « Diffuser les outils digitaux au plus grand nombre »

Publirédactionnel en partenariat avec

Le groupe bancaire se veut novateur en matière d’usages numériques aussi bien auprès des professionnels que des particuliers. Rencontre avec le directeur régional du CIC Sud-Ouest, Laurent Seilhean.

Pourquoi le CIC Sud-Ouest est-il tant impliqué dans les questions digitales ?
En tant qu’acteur de proximité, notre premier rôle est d’être à l’écoute de nos clients et de leur proposer un ensemble de services qui couvrent à la fois leurs usages quotidiens et leurs besoins techniques plus pointus. Nous nous sommes également fixés pour mission d’accompagner, de diffuser et de mettre en place ces solutions digitales auprès du plus grand nombre.
Que ce soit auprès des particuliers, qui peuvent directement déclarer un sinistre, pour leur véhicule ou habitation assuré, via leur smartphone par exemple, que des professionnels à qui l’on impose de plus en plus la dématérialisation. En 2020, toutes les entreprises devront avoir basculé vers la facture électronique pour les clients relevant de la sphère publique. Profitant de nos importantes infrastructures informatiques, nous proposons donc aux entreprises un outil de génération et d’archivage de ces e-factures afin de simplifier leur gestion. Ce nouveau service s’ajoute notamment à la e-caution, toujours dans le cadre des marchés publics, ou encore à la documentation dématérialisée pour les échanges internationaux.

Pouvez-vous présenter l’application de paiement mobile Lyf Pay ?
Lyf Pay a été développé par plusieurs grands groupes nationaux dont le Crédit Mutuel-CIC. Pour les particuliers, il s’agit de faciliter le règlement de leurs achats. Pour les professionnels, l’application offre une solution universelle d’encaissement, quels que soient la marque de smartphone et l’opérateur bancaire de leur client. Elle inclut également la possibilité d’y stocker les cartes de fidélité, de gérer une cagnotte, de régler des paiements entre particuliers ou même d’effectuer des dons à une ONG. Nous avons déployé Lyf Pay au Stadium au mois de décembre afin que les supporters du TFC puissent payer avec leur smartphone à la billetterie, à la boutique et à la buvette.

En tant que banque régionale, comment accompagnez-vous le territoire ?
Grâce à nos soixante-cinq agences, nos trois centres d’affaires et notre banque privée en ex-Midi- Pyrénées, nous restons au plus près de nos 120.000 clients, dont 20.000 professionnels et 4.000 entreprises. Mais notre rôle de banque régionale et d’acteur de proximité passe aussi par le soutien à la culture, au secteur associatif et au sport. Nous accompagnons par exemple Aïda, l’association des mécènes de l’Orchestre national du Capitole, la troupe de théâtre du Grenier de Toulouse, et bien évidemment le TFC, un partenariat dont nous sommes fiers.