ToulÉco

Publié le jeudi 21 juin 2018 à 21h01min par Audrey Sommazi

Ces nouveaux restos et bars qui ouvrent à Toulouse

Les Illustres, place du Capitole à Toulouse, les ambitions tarnaises du chef étoilé Yannick Delpech ou encore la reprise du Papagayo : on vous dit ce qui change dans nos assiettes à Toulouse et ailleurs.

Yannick Delpech ouvre une table d’hôtes dans le Tarn
Business man et chef étoilé médiatisé, Yannick Delpech, qui fête ses 22 ans à la tête de son restaurant columérin l’Amphtryion, effectue un retour sur ses terres tarnaises. Né à Albi, ce pâtissier de formation prend les commandes d’une guinguette installée sur les bords du Tarn à Lagrave, qu’il a baptisé Les filles du bord de l’eau. Yannick Delpech propose une cuisine locale et de saison jusqu’en septembre. A cette date, il restera encore sous les feux des projecteurs, puisque, il invitera une dizaine de convives à sa table d’hôtes. Le lieu de cette Cuisine sans dépendance, c’est son nom, est situé à trente minutes de Toulouse dans une bâtisse du XVIIIe siècle. La décoration est confiée à l’architecte Cécilia Febrer.

La famille Abadie transforme le Papagayo
Doit-on encore présenter la famille Abadie, composée de Françoise, la maman, et de ses deux enfants, Sarah et Simon ? En toute discrétion, celle qui emploie cinquante salariés poursuit son déploiement à Toulouse, au-delà de la place Saint-Pierre. Bien sûr, on ne présente plus ses établissements emblématiques : Chez tonton, le Saint des Seins et La couleur de la culotte. L’hiver dernier, elle rachète le fonds de commerce du Papagayo, rue Deville, en face de l’université Toulouse 1 Capitole. Rénové et réaménagé (deux mois et demi de travaux et 200.000 euros investis), le Papagayo nouvelle génération est désormais une brasserie d’une centaine de places ouverte toute la journée, avec une carte de tapas améliorées le soir et des prix accessibles pour les étudiants. L’ouverture d’un cinquième établissement est déjà dans les tuyaux.

Olivier Bouscatel fait cavalier seul ( ou presque) au Théâtre de la Cité-TNT
Depuis plus d’un an, il n’est plus associé au groupe All Four You (Arnaud Chérubin, François-Louis Lapeyre et Philippe Lacassagne à la tête de Ma biche sur le toit, La Compagnie Française ou L’envol). Olivier Bouscatel, fils de, est désormais seul aux commandes des Ténors, place du Capitole, qu’il a transformé en brasserie appelée Les Illustres. En partenariat avec Louis Ferrer et François Lalo (tous deux associés au Cosmopolitain, rue des Trois-Journées ), ils reprennent à trois le bar et le restaurant du Théâtre de la Cité – TNT. Le premier ouvre le 15 septembre, le second le 15 novembre.

Mais aussi :
Le bar à vin Maître Renard, rue Pharaon, fait des émules. Un second établissement, ouvre en septembre à la place du Languedoc, près de la place du Salin.
Le Canaille club, la guinguette éphémère de Christophe Baron (Le Télégramme), située rue Achille Viadieu, reprend du service cet été. L’entrepreneur envisage aussi de créer une épicerie fine en lieu et place de l’ex boutique American Apparel place de la Bourse, à deux pas de sa deuxième cave à manger L’alimentation.
Audrey Sommazi

Sur la photo : Le restaurant Les Illustres, place du Capitole est géré par Olivier Bouscatel. Crédits : Hélène Ressayres-ToulÉco