YOUYOU

ToulÉco

Publié le mercredi 31 janvier 2018 à 21h52min par Agnès Fremiot

CityMeo crève l’écran avec une levée de fonds de 2,5 millions d’euros

CityMeo, la jeune pousse spécialisée dans l’affichage dynamique nouvelle génération, vient de boucler un tour de table de 2,5 millions d’euros. Elle entend ainsi accélérer son développement commercial et sa présence sur les marchés européens.

Cinq ans après sa création par quatre diplômés de l’INP-Enseeiht , CityMeo met le pied sur l’accélérateur en bouclant une levée de fonds de 2,5 millions d’euros. Comme l’explique son PDG David Keribin, la jeune pousse installée à l’IoT Valley a créé « la solution la plus simple au monde pour gérer des parcs allant d’une dizaine à quelques milliers d’écrans avec une petite partie hardware et un logiciel. »

Spécialisée dans la solution d’affichage dynamique, l’entreprise cible à la fois les régies publicitaires, les points de vente afin de communiquer auprès de leurs visiteurs et les grandes entreprises pour de la communication interne. Sa solution anime déjà 5000 écrans dans vingt-cinq pays. « Notre croissance actuelle est de 300 à 400 nouveaux écrans chaque mois avec une force commerciale pourtant encore limitée », se réjouit David Keribin. « Nous sommes les seuls acteurs du marché à proposer une solution aussi simple qui s’adresse aux communicants plutôt qu’aux techniciens ou aux informaticiens. » La start-up compte déjà Shell, Leclerc, Veolia, Axa, ou EDF parmi ses références clients.

Un doublement de l’effectif de la start-up

Sa levée de fonds, CityMeo l’a réalisée notamment auprès de CapHorn Invest, de la BNP et de Banque Populaire Occitane. « Nous avons opté pour CapHorn qui est spécialisé dans le retail et va nous aider dans notre développement commercial. Notre marché est en pleine croissance d’autant que de nombreux acteurs vont devoir renouveler leur parc d’écrans », précise David Keribin, La start-up compte déjà des bureaux à Paris, « où se fait le business en France », et à Lille « la capitale du retail français ». Elle compte désormais accentuer sa présence en Europe avec l’ouverture de locaux en Allemagne et en Angleterre, les deux premiers marchés européens pour son activité.

CityMeo envisage également de structurer ses effectifs grâce à ces fonds et de renforcer ses équipes commerciales et marketing. « Nous sommes passés à vingt personnes depuis la fin d’année dernière et nous envisageons de doubler notre effectif cette année. » Quant à son chiffre d’affaires, il devrait atteindre les 3,5 millions d’euros en 2018, contre 1 million cette année. La start-up vient en plus de signer un accord avec Sharp. Sa solution sera intégrée par le distributeur dans les écrans du revendeur au niveau européen.
Agnès Frémiot

Sur la photo : L’équipe de la jeune pousse CityMeo, dont les effectifs vont doubler cette année. Photo : DR.