ToulÉco

Publié le jeudi 17 mai 2018 à 21h55min par Rémy Gabalda

Colère des commissaires aux comptes à Toulouse

Plusieurs centaines de commissaires aux comptes ont manifesté jeudi 17 mai à Toulouse pour dénoncer la loi Pacte, qui prévoir de relever les seuils d’audit obligatoire pour les entreprises, privant la profession d’une partie de son activité. Selon les professionnels, près de 150.000 entreprises n’auront plus leurs comptes certifiés, ce qui pourra poser des problèmes de « transparence et de sécurité financière ».

Pour la CNCC (Compagnie nationale des commissaires aux comptes) cité par l’AFP, la profession pourrait perdre 11.000 emplois au niveau national et enregistrer une baisse d’activité de 40%. Le gouvernement souhaite s’aligner sur la règle européenne qui impose une obligation de contrôle aux entreprises de plus de 50 salariés, avec un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros. Actuellement les seuils sont de 2 millions d’euros pour une SAS et de 3,1 millions d’euros pour une SARL.

Crédits : Rémy Gabalda - ToulÉco.