ToulÉco

Publié le mardi 3 janvier 2017 à 21h43min par Philippe Font

Commerces, transports, social, justice… Ce qui attend Toulouse en 2017

Des négociations chez Airbus aux travaux du métro de la ligne A en passant par l’ouverture du village by CA dédié aux startups, l’actualité s’annonce riche au cours de l’année qui vient. Panorama (non exhaustif) des principaux événements à venir à Toulouse en 2017.

Des nouvelles ouvertures

« Reflets Compans » est à la relance. Longtemps en proie à des difficultés pour trouver sa clientèle, ce centre-commercial nouvelle version situé dans le quartier de Toulouse Compans-Caffarelli va ouvrir ses portes en mars 2017. L’équipement, en travaux depuis de nombreux mois pour un montant de 30 millions d’euros, devrait accueillir un Bricomarché, l’enseigne Habitat et verra le centre commercial Carrefour passer de 2500 à 4500 m². Une chance pour le groupe immobilier Pitch Promotion en charge de l’opération. Celui-ci espère voir transiter par Reflets Compans une partie des 4 millions de voyageurs qui empruntent chaque année la station de métro de Compans-Caffarelli.

Le village by CA ouvre ses portes. Situé dans les anciens locaux de la Chambre régionale des comptes, allées Jules Guesde, le Village by CA créé par le Crédit Agricole se définit comme une pépinière de start-up dans des domaines aussi divers que variés : énergie, santé, environnement, agriculture ou spatial. D’ici la fin de l’année, la banque souhaite créer une quinzaine d’autres villages de ce type partout en France. Objectif : faire bénéficier les jeunes pousses du soutien de ses nombreux partenaires comme Engie, Sanofi, IBM, Microsoft, HP ou Sodexo.

Ça va bouger dans les transports

Au mois de juillet 2017, il faudra s’armer de patience pour prendre la ligne A du métro à Toulouse : la ligne sera bloquée durant cinq semaines en raison des travaux de doublement des quais de trois stations. Et l’opération sera renouvelée en 2018 et 2019 ! Le mois de juillet est aussi la période à partir de laquelle les tarifs des transports en commun vont évoluer : jeunes et étudiants conserveront leur tarif préférentiel à 10 euros par mois, mais pour tous les autres ça va changer : les actifs de moins de 26 ans paieront 15 euros, le plein tarif passera à 50 euros et les autres tarifs, y compris chez les seniors, s’adapteront aux revenus. La 4G devrait débarquer dans le métro toulousain au troisième trimestre 2017. Un service qui va nécessiter un investissement de 10 millions d’euros, somme déboursée en partie par les quatre opérateurs.

L’autre grand dossier en terme de transport concerne le Téléphérique urbain sud (TUS). D’ici 2020, il devrait relier l’Oncopôle à l’hôpital Rangueil et à l’université Paul Sabatier grâce à des cabines dotées de trente-cinq places et qui survoleront les coteaux de Pech-David et de Rangueil. Le groupe Poma, associé à Bouygues et Altiservice, a été retenu pour les travaux (54 millions d’euros) et l’exploitation (38 millions d’euros par an).

Année de négociations chez Airbus

Après avoir annoncé fin novembre la suppression de 1164 postes dans le cadre du plan Gemini, l’avionneur européen va poursuivre en 2017 les négociations avec les représentants de ses salariés. Pour ces derniers, l’enjeu est de « négocier des mesures d’accompagnement afin de favoriser les départs volontaires anticipés ».

Car à partir de juillet 2017, le PSE, Plan de sauvegarde de l’emploi, sera mis en place et durera jusqu’à la fin 2018 avec à la clé des licenciements si le nombre de départs volontaires n’est pas atteint. Sur les 1164 postes menacés, la France en perd 640 à Toulouse et à Marignane. Le site de Suresnes, et ses 308 postes, voit son centre de recherche fermer. Sur les autres sites, ce sont essentiellement des postes dans les services de communication, la finance, les ressources humaines et les achats qui seront impactés.

Deux procès qui vont marquer Toulouse

Le frère de Mohamed Merah aux assises. A partir du 2 octobre, Abdelkader Merah sera jugé devant la cour d’assises spéciales à Paris pour complicité des assassinats commis par son jeune frère en 2012 à Toulouse et Montauban. L’homme sera défendu par l’avocat Me Dupont-Moretti.

Un troisième procès AZF. Cette fois-ci c’est devant la première chambre de la cour d’appel de Paris que juges, experts, avocats, témoins et quelques parties civiles se retrouveront dans le cadre du troisième procès AZF. Les deux premiers s’étaient déroulés dans la Ville rose. Les débats doivent durer quatre mois et réunir près de 3000 parties civiles. Le 21 septembre 2001, l’explosion de l’usine chimique avait causé la mort de 31 personnes.
Philippe Font

Sur la photo : L’année 2017 va être marquée par l’ouverture de nouveaux commerces à Toulouse mais également la poursuite des négociations chez Airbus. Photos : Rémy gabalda - ToulÉco & DR.

1 Commentaire

  • Le 4 janvier à 10:29 , par Martin Venzal

    Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu’il n’est pas permis de tenir de propos violents, de mauvais goût, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d’avance pour votre compréhension

Répondre à cet article