ToulÉco

Publié le lundi 12 juin 2017 à 21h18min par Nathalie Sanselme

Créalia Occitanie dégagera « à terme 5 millions d’euros par an dans l’économie régionale »

Créalia devient Créalia Occitanie. Étendu aux frontières de la nouvelle Région, le dispositif initié en ex Languedoc-Roussillon doit amplifier les effets vertueux du partenariat public privé dans le financement des start-up à l’amorçage. Explications avec son directeur, Stéphane (...)

Stéphane Marcel, quel est le bilan de Créalia ?
Ce dispositif permet, grâce à des fonds privés, de susciter un effet de levier sur les fonds publics pour aider à l’amorçage des entreprises innovantes, quelque soit le type d’innovation. Créalia a injecté plus de 11 millions d’euros dans l’économie régionale, accompagné plus de 400 entreprises qui ont créé plus de 3000 emplois directs et indirects. De plus, celles-ci présentent un taux de survie de 95% à trois ans et de 84% à cinq ans, soit bien au-dessus de la moyenne nationale.

Comment évolue Créalia dans la grande Région ?
Il devient Créalia Occitanie. Les territoires autour de Toulouse et de Montpellier ont chacun leurs spécificités, mais ils présentent ensemble un portfolio très riche de start-up que nous allons pouvoir sourcer de façon qualitative grâce au travail collaboratif mené conjointement par les agences économiques, les plateforme Initiatives France, Initiative Occitanie, le Réseau entreprendre, et les réseaux des pépinières Synersud-Rezopep.

Maintenant élargi à la grande région, quelles sont les ambitions de Créalia ?
Ce dispositif soutenu par la Région, la caisse des Dépôts et l’Union européenne est sans précédent. Il n’existerait pas sans les souscripteurs privés et leur effet de levier sur les financements publics. Il doit permettre d’injecter à terme 5 millions d’euros par an dans l’économie du territoire.
Propos recueillis par Nathalie Sanselme

Sur la photo : De gauche à droite : Stéphane Leroux, directeur régional AG2R, André Renaudin, directeur général, Daniel Thebault, vice-président de Crealia, Nadia Pellefigue, vice-présidente du conseil régional d’Occitanie, Stéphane Marcel, président de Crealia, et Bernard Vercoutre, d’AG2R La Mondiale - Réunica. Photo DR.

10 Millions d’euros dans l’économie sur les trois prochaines années
A travers ses prêts d’honneur aux entreprises innovantes, la plateforme Inititative France Créalia a permis d’injecter plus d 1,5 millions d’euros par an dans l’économie de l’ex Languedoc-Roussillon. Un apport qui devrait au moins doubler avec son élargissement à la région Occitanie pour atteindre 10 Millions d’euros en trois ans, à terme 5 Millions d’euros par an.