ToulÉco

Publié le mercredi 11 octobre 2017 à 15h30min par Sylvie Brouillet

Depuis Montpellier, Futurapolis-Santé va décrypter la médecine du futur

Montrer les « nouvelles prouesses de la Science » : telle est l’ambition de la première édition de Futurapolis Santé organisée par Le Point, les 13 et 14 octobre à Montpellier. Chercheurs, entreprises et start-up évoqueront les avancées médicales, les enjeux éthiques et économiques.

« La santé, c’est l’ADN de Montpellier, ville de la plus vieille faculté de médecine d’Europe en activité. C’est aussi le premier pilier de développement de la métropole, la seule en France à avoir signé avec l’État un contrat exclusivement sur ce thème, Montpellier Capital Santé », argumente le président de la métropole et maire de Montpellier Philippe Saurel. Ce 13 septembre, il a présenté avec Étienne Gernelle, PDG du magazine Le Point, la première édition de l’événement Futurapolis-Santé à Montpellier. Celui-ci investira l’Opéra Comédie les 13 et 14 octobre.

Il se focalisera sur « les nouvelles prouesses de la science » et le corps « réparé, protégé, régénéré ». Une trentaine d’intervenants présenteront les nouveaux traitements, les enjeux des manipulations génétiques, la réparation de l’homme et ses limites, mais aussi l’alimentation santé-plaisir. Sans négliger les risques : comment éviter, par exemple, que les cœurs connectés soient victimes des hackers ?

Le CHU de Montpellier en force

Se succéderont à l’Opéra Comédie des figures nationales et montpelliéraines, lors de débats animés par les journalistes du Point. « La moitié de la rédaction sera à Montpellier », note Étienne Gernelle. Parmi les grands témoins, on note le généticien Axel Kahn et le professeur Jean-Michel Debernard. Du côté des Montpelliérains, figurent le fondateur des robots chirurgicaux Quantum Bertin Nahum et le nutritionniste Laurent Chevallier, et plusieurs cadres du CHU de Montpellier. « Nous serons à Futurapolis-Santé car la recherche est très présente à l’hôpital, avec 1500 protocoles en cours », assure le directeur Thomas Le Ludec.

En parallèle, une Galerie de la découverte occupera le samedi le foyer de l’Opéra Comédie. Une vingtaine de start-up y défendront leurs innovations comme Conserto, Anatoscope ou encore Devinnova.
Sylvie Brouillet

Sur la photo : Philippe Saurel, président de la métropole et maire de Montpellier, et Etienne Gernelle, directeur du magazine Le Point. Crédits : DR

P.S. :

Inscriptions gratuites mais obligatoires sur le site de l’événement Futurapolis-Santé..