ToulÉco

Publié le dimanche 12 mai 2019 à 18h18min par Sylvie Brouillet

Depuis Montpellier, MyCarSpot optimise les parkings d’entreprises

C’est l’une des pépites montpelliéraines de la délégation de start-up emmenée par l’agence Ad’Occ et la Région Occitanie au salon Viva Technology, qui attend 100 000 visiteurs du 16 au 18 mai à Paris. Fondée en 2018, MyCarSpot optimise la gestion des parkings d’entreprises.

« Pour notre première participation à Viva Technology, nous espérons gagner en notoriété, multiplier les rendez-vous et les présentations. Nous en profiterons aussi pour voir nos clients » , lance Stéphane Seigneurin, fondateur de la start-up montpelliéraine MyCarSpot début 2018. Son application collaborative optimise les places de parking d’entreprises, « souvent trop petits en milieux urbains. Je l’ai imaginée quand je travaillais chez Arkadin, en centre de Montpellier ».

Le principe : la plateforme MyCarSpot envoie des notifications aux titulaires de places pour déclarer si elles sont occupées ou disponibles (congés, déplacements, télétravail….) et redistribue les places aux demandeurs. « Une gestion dynamique fait gagner 25 à 30 % de stationnement en moyenne », argumente Stéphane Seigneurin. « C’est un plus pour le bien-être au travail et l’image. »

Objectif : gérer 50.000 places de parking fin 2019

Commercialisée depuis janvier 2018 sous forme d’abonnements (selon la taille du parking), MyCarSpot a notamment séduit les sièges français de JCDecaux, Onet, Lavazza, les sites de Docapost à Sophia Antipolis et France Agrimer à Montpellier… « Nous gérons 5000 places, ce sera dix fois plus fin 2019 ! L’application va s’enrichir de modules deux-roues, covoiturage, voire de gestion des bureaux à la demande d’un client. Pour le développement, nous faisons appel à la société informatique Believe It de mon associé Alexandre Michel. »

Installée depuis février à la pépinière Cap Omega du Bic de Montpellier, la jeune pousse de quatre salariés vise « 1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2021 ». À l’image de MyCarSpot, vingt-trois start-up d’Occitanie participeront du 16 au 18 mai à Viva Technology dans le pavillon régional de 200 m² de l’agence Ad’Occ. Face à 100.000 participants de 125 pays, 1900 investisseurs et autant de journalistes, elles devront sortir de lot parmi 9000 start-up.
Sylvie Brouillet

Sur la photo : Les trois fondateurs de MyCarSpot : Stéphane Seigneurin, Cheyma Sassi et Alexandre Michel. Photo MyCarSpot - DR.