ToulÉco

Publié le mercredi 22 novembre 2017 à 19h01min par Philippe Font

Depuis Toulouse, Élite Patrimoine gère le patrimoine des plus grands sportifs français

Quelques-une des plus grands sportifs français ont confié la gestion de leur patrimoine immobilier à Élite Patrimoine, une société toulousaine dirigée par Frédéric Schatzlé.

Pour vivre heureux, il faut savoir vivre caché. C’est l’adage que Frédéric Schatzlé, 57 ans, PDG de la société Élite Patrimoine cultive depuis plus de vingt ans. Installé route d’Espagne à Toulouse, c’est lui qui gère avec son équipe et dans la plus grande discrétion les placements immobiliers et financiers de grandes stars du sport français : Omeyer, Karabatic, Narcisse (hand-ball). Mais aussi des stars évoluant en championnat NBA comme Fournier, Gobert, Lauvergne, ou en Euroleague, tels Diot, Heurtel, Westermann, sans oublier les internationales Dumerc etGruda (basket) ainsi que quelques footballeurs.

Toutes ces stars lui ont confié les clés de la gestion de leur patrimoine. Natif de Nancy, Frédéric Schatzlé est arrivé à Toulouse en 1993 dans le rôle de directeur régional adjoint d’UFFB Sud Ouest, une banque de conseil en gestion de patrimoine. En 2001, il créée le département UFF Sport Conseil qui permet à d’anciens sportifs de se reconvertir. « On avait également une importante clientèle de sportifs professionnels mais on ne leur proposait pas d’offre spécifique », constate Frédéric Schatzlé qui s’engouffre dans la brèche en 2008 en créant sa propre société. il devient alors conseil de gestion en patrimoine indépendant. « Je fais du sur-mesure », précise-t-il. Sa clientèle : des sportifs de haut-niveau voire de très haut-niveau dont les revenus sont au minimum de 300.000 euros par an.

Un portefeuille de soixante clients

En 2008, son portefeuille affichait huit sportifs. Aujourd’hui, Élite Patrimoine en compte une soixantaine triés sur le volet : des footballeurs qui gagnent plusieurs millions d’euros par an, des basketteurs dont sept joueurs NBA qui émargent entre 1,5 et 20 millions de dollars par an, et des handballeurs. Au quotidien, Frédéric Schtazlé et son associé Kevin Beesley conseillent ces sportifs multimillionnaires sur les placements les plus judicieux (immobilier, assurances-vie, etc.) pour préparer leur après-carrière. Ainsi depuis dix-huit mois, Foncière Élite, une filiale d’Élite Participations, déniche pour ses clients des immeubles à Toulouse, mais aussi Bordeaux et Nancy. La société par actions simplifiées (SAS) au capital de 1,5 million d’euros a réunit vingt-et-un des clients sportifs d’Élite Patrimoine et investit dans des biens immobiliers de caractères. « Nous avons déjà fait des opérations dans les quartiers de Guilhemèry, Côte Pavée, de Patte d’Oie et des Chalets », commente Frédéric Schatzlé.

L’objectif de Foncière Élite est de réaliser deux à quatre opérations de ce type par an et s’appuie sur GR7 Conseils pour prospecter les immeubles à acquérir. « On souhaite développer une clientèle locale et sportive, notamment les sportifs professionnels sur Bordeaux et Toulouse », confie encore Frédéric Schatzlé qui souhaite s’entourer de quatre futurs associés (deux à Bordeaux et deux à Toulouse) afin de booster cette nouvelle activité. Avec un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros en 2017, dont 1,2 pour Foncière Élite, Frédéric Schatzlé table sur une progression qui l’amènerait aux 10 millions d’ici 2020.
Philippe Font

Sur la photo :