ToulÉco

Publié le mardi 29 novembre 2016 à 18h43min par Julie Rimbert

Depuis Toulouse, Liberty Rider veut devenir l’ange gardien des motards

Deux accidents mortels sur trois impliquant un motard ont lieu quand celui-ci circule seul et en campagne. Partant de ce constat, des Toulousains ont créé Liberty Rider. Cette application mobile peut sauver des vies en détectant les accidents et en prévenant les secours.

« À chaque fois que je prenais ma moto pour aller voir mes parents à une heure de route, ils s’inquiétaient », raconte Emmanuel Petit, le président de Liberty
Rider, incubée chez At Home. « J’emprunte de petites routes où je croise peu de véhicules, en cas d’accident, je craignais d’être retrouvé des heures plus tard. Un blessé pris en charge dans la première heure qui suit son accident ayant 80% de chances de survie de plus, nous avons décidé de nous lancer dans le développement de cette application. »

Grâce au GPS et à l’accéléromètre présents dans les smartphones, combinés à un algorithme, Liberty Rider géolocalise l’accident si le motard ne répond pas à différents appels. Il dispose alors de 90 secondes pour stopper l’alerte envoyée aux équipes de Liberty Rider qui ont la possibilité de prévenir en temps réel les secours en indiquant précisément le lieu de l’accident. L’application gratuite a été testée sur plus de 10.000 kilomètres par la communauté des motards, sur différentes surfaces. La start-up toulousaine a travaillé avec la Sécurité routière de Haute-Garonne et les pompiers de Toulouse pour concevoir cet outil.

Déjà plus de 30.000 utilisateurs

Il est également possible de partager son trajet avec ses proches, qui peuvent ainsi suivre en temps réel le trajet du motard. Sortie le 1er juillet, l’application gratuite compte déjà 30.000 utilisateurs sur Android et 5000 sur iPhone. Pour rentabiliser les investissements, les fondateurs de Liberty Rider envisagent de proposer une fonction communautaire contre un abonnement mensuel à 4.99 € ou 7.99 € selon leurs besoins. A noter que leur dernière campagne de crowdfunding a été remplie en quelques jours, et a dépassé les 13.300 euros de financement sur KissKissBankBank

« Dans le monde des motards, tout le monde est friand de nouvelles ballades, donc nous voulons créer une dynamique autour du motard isolé », souligne Julien Le, associé de Liberty Rider en charge des partenariats. « Nous allons aussi travailler avec des annonceurs qui pourront proposer des bons d’achat aux utilisateurs en fonction du nombre de kilomètres parcourus avec l’application. » Vainqueur du prix Toulouse Métropole lors des derniers trophées de l’économie numérique, Liberty Rider vise un chiffre d’affaires de 500.000 euros dans deux ans.
Julie Rimbert

Sur la photo : L’équipe de Liberty Rider a fait tester son application par la communauté des motards. Photo Hélène Ressayres - ToulÉco