ToulÉco

Publié le lundi 29 juillet 2019 à 18h30min par Audrey Sommazi

Depuis Toulouse, le fast-food Tutti Pizza ajoute des ingrédients pour confirmer sa croissance

article diffusé le 15 avril 2019

Reprise par Sébastien et Julien Bori, Tutti Pizza affiche ses ambitions. L’entreprise, qui célèbre ses trente ans, accélère son développement pour atteindre les cents points de vente.

2019 est un tournant pour Tutti Pizza, et à plus d’un titre. Sur le marché concurrentiel et compétitif de la pizza, l’enseigne créée en 1989 espère conserver sa place, derrière Domino’s Pizza et Pizza Hut. Déjà, en interne, le fondateur de cette enseigne toulousaine Robert Bori se met en retrait et passe la main à ses deux fils - Sébastien, 39 ans, et Julien, 35 ans – présents dans l’entreprise depuis 2001.

Les deux jeunes co-gérants affûtent une stratégie de croissance pour cette société familiale qui vend 50.000 pizzas par mois, 4500 par jour. Avec l’exploitation de soixante-quinze points de vente cette année, dont la moitié est essentiellement concentrée dans l’agglomération toulousaine, les trentenaires visent l’ouverture d’une vingtaine de nouveaux restaurants en 2020/2021. « Nous avons la structure faîte pour cela », avance Sébastien Bori. Versailles, la région parisienne, et Lyon sont dans les tuyaux. Comment ? L’entreprise s’appuie sur un réseau de franchise appelé à augmenter.

Trois formules d’implantation

Et, pour atteindre cet objectif, Tutti Pizza met la sauce pour séduire et convaincre les collaborateurs éventuels, déjà nombreux semble-t-il selon les deux patrons. L’entreprise, qui pèse 18 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, propose désormais trois formules d’implantation clé en main à des tarifs d’entrée différents : une offre de vente sur place pour moyenne et grande ville et une autre à emporter adaptée aux zones rurales.

De plus, Tutti Pizza, qui emploie une quarantaine d’employés en interne sur les 250 salariés et franchisés que compte le groupe, développe dans la foulée son distributeur automatique de pizzas, appelé Tutti Matic. Lancé en 2014, ce concept de chambre froide, qui contient soixante-dix pizzas, compte sept kiosques, générant en tout 40.000 euros par mois. « Il constitue un vrai complément et une valeur-ajoutée pour le franchisé », insiste Sébastien Bori. Trois ouvertures de Tutti Matic sont prévues cette année, à La Rochelle et Lavaur notamment, et une quarantaine d’ici deux ou trois ans.
Audrey Sommazi

Sur la photo, les deux fils du fondateurs, Sébastien Bori ( à gauche) et Julien, tablent sur un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2019. Crédits : A.S.