YOUYOU

ToulÉco

Publié le jeudi 25 janvier 2018 à 21h49min par Valérie Ravinet

Thierry Ravot : « Le Livret A a été le premier crowdfunding des Français »

Acteur déterminant du financement des infrastructures publiques, la Caisse des dépôts considère le logement social comme un véritable laboratoire d’innovation. Explications avec Thierry Ravot, son directeur régional, dans le cadre du dossier Web dédié au sujet et publié toute cette (...)

Thierry Ravot, comment définissez-vous le logement social aujourd’hui ?
Le logement social touche aujourd’hui au moins 65% de la population. Accessible au plus grand nombre, il remplit une mission noble et prioritaire : permettre l’hébergement de ceux qui ont le plus de difficulté à accéder au parc privé. Mais il est aussi un recours pour des Français qui bénéficient d’une situation plus confortable et sécurisée. C’est pour cela qu’on ne devrait plus parler de logement social mais simplement du logement des Français.

Dans ce cadre, quel est le rôle de la Caisse des Dépôts ?

Le groupe Caisse des Dépôts a un rôle hautement stratégique, puisqu’il s’agit de financer des programmes d’intérêt général par des prêts de très long terme, dont la ressource est le Livret A des français. Le Livret A n’est ni plus ni moins que le premier crowdfunding, qui existe depuis 1818. C’est ainsi l’épargne des français que l’on réinvestit pour les besoins de l’habitat. La dimension est passionnante !
Par ailleurs, le groupe Caisse des Dépôts construit, réhabilite et exploite des logements pour le plus grand nombre grâce à ses filiales : le groupe SNI, premier bailleur de France avec 348.000 logements gérés, et Adoma, opérateur du logement accompagné pour les publics en difficulté.

Quelle vision avez-vous du secteur ?

Le logement social est un vrai laboratoire d’innovation. Il est à la pointe technique en matière de construction et de réhabilitation, en qualité comme en volume. Il est précurseur sur la rénovation thermique et sonore, à l’avant-garde de la gestion sociale, de la maitrise des charges pour les locataires. C’est un secteur dynamique dont les acteurs partagent une vision d’intérêt général.
Propos recueillis par Valérie Ravinet

Sur la photo : Thierry Ravot, directeur de la Caisse des dépôts et consignations. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco