ToulÉco

Publié le mardi 8 octobre 2019 à 20h31min par La Rédaction

Drones. Le Toulousain Delair fournit le ministère des Armées

Delair, l’un des principaux fournisseurs de mini-drones au monde, annonce s’être rapproché de plusieurs unités de l’Armée française afin de leur fournir des drones Delair UX11. Il s’agit de systèmes déployés en environnements industriels complexes et lors d’opérations de sécurité militaires et civiles.

Les premiers systèmes ont été livrés fin septembre, annonce la société basée à Toulouse. Delair conçoit des drones à voilure fixe, spécialement adaptés à la reconnaissance en temps réel et à la modélisation de grandes surfaces et d’infrastructures difficiles d’accès. « L’UX11 est un système simple à transporter, à assembler et à opérer. Sa forme compacte de 1,1m d’envergure et 1,4 kilos, et sa technologie autorisent un décollage et un atterrissage rapides dans un espace très restreint », précisent les dirigeants dans un communiqué. « Il est conçu pour des théâtres d’opération complexes, et des environnements climatiques et géographiques très exigeants ».

Delair emploie entre 180 et 200 personnes. Son activité est essentiellement réalisée à l’export, les trois quart de son volume d’affaires étant générés dans soixante-dix pays par plus d’une centaine de distributeurs. Elle a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 4,8 millions d’euros.