ToulÉco

Publié le mercredi 22 mai 2019 à 19h10min par Philippe Font

Élections européennes. Comment l’Europe finance l’économie en Occitanie

L’Union européenne est présente dans le financement de l’économie régionale à travers différents fonds, notamment le Feder et le Feader. Emploi, industrie, agriculture ou aménagement du territoire, les domaines concernés sont vastes.

Mais que finance l’Europe en Occitanie ? La question semble complexe, voire opaque. Pourtant, plus de 80% des actions réalisées en région sont accompagnées de façon directe ou indirecte par des fonds européens. Ainsi, entre 2014 et 2020, l’Union européenne va investir régionalement 3,2 milliards d’euros au titre des politiques de cohésion, de développement rural et de la pêche à travers plusieurs types de programme.

Il existe deux types de fonds européens : les fonds structurels et d’investissement (Fesi) qui financent des projets d’envergure locale en région. On y retrouve les fonds Feder, FSE et IEJ, Feam et Feader (lire encadré). Et il existe également les fonds sectoriels qui sont des subventions permettant de financer des activités en rapport directement avec les compétences européennes. Leur gestion relève directement de l’Union européenne à travers des programmes thématiques.

En ce qui concernent les fonds structurels, l’État assure la gestion d’une enveloppe de 200 millions d’euros sur l’emploi, notamment des jeunes, à travers les programmes FSE et IEJ, tandis que la Région Occitanie assume le rôle d’autorité de gestion d’une enveloppe de 2,8 milliards d’euros, dont 892 millions d’euros pour les seuls programmes Feder en ex-Languedoc-Roussillon et ex Midi-Pyrénées. Les axes de développement sont l’emploi, le numérique, la transition énergétique, la compétitivité des entreprises et la biodiversité.

Programmes régionaux et interrégionaux

Un dernier axe concerne le programme de développement rural (PDR), à hauteur de 1,44 milliard d’euros, dans le cadre du Feader, le Fonds européen pour le développement rural. Avec cette enveloppe d’aides européennes qui avoisine les 2 milliards d’euros, la région Occitanie peut renforcer la compétitivité des exploitations et les accompagner dans leur adaptation des enjeux de demain. Au-delà des frontières de la seule région Occitanie, les fonds interrégionaux permettent également à l’Occitanie de glaner des fonds en s’associant avec ses voisins.

Par exemple, le programme opérationnel interrégional (POI) Pyrénées Feder 2014-2020 est commun avec la Nouvelle-Aquitaine. Doté d’un montant de 25 millions d’euros, il a pour objectif de valoriser le massif des Pyrénées à travers le bois et la forêt, la tourisme et les filières économiques traditionnelles du massif. Enfin, trois autres programmes interrégionaux, Massif-Central, Rhône-Saône et Loire, permettent à des départements de l’ex Languedoc-Roussillon de bénéficier de subsides complémentaires pour un montant de 105 millions d’euros.
Philippe Font

Sur la photo : Une partie importante des fonds européens sert à financer l’agriculture en Occitanie. Crédits : DR

Lexique

Feder : le Fonds européen de développement régional vise à promouvoir un développement équilibré dans les différentes régions de l’Union européenne. Il soutient entre autre les projets de recherche et innovation, de développement économique des entreprises, et d’efficacité énergétique.

FSE : le Fonds social européen soutient des projets liés à l’emploi dans toute l’UE et investit dans des programmes d’accompagnement pour les travailleurs, les jeunes (IEJ) et les demandeurs d’emploi.

Feader : le Fonds européen agricole pour le développement rural est le deuxième pilier de la Politique agricole commune. Il a été réformé pour contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la lutte contre le changement climatique ainsi qu’au développement territorial.

FEAMP : Le Fonds européen est le pendant du Feader mais pour les affaires maritimes et la pêche.