ToulÉco

Publié le mercredi 3 avril 2019 à 20h26min par Béatrice Girard

Groupe Carrère à Toulouse : « Nous commençons à ressembler à un major de la promotion »

Avec 220 millions d’euros de chiffre d’affaires global et 1250 ouvertures de chantiers en 2018, le groupe indépendant Carrère affiche un certain dynamisme. Son dirigeant Frédéric Carrère mise désormais sur l’immobilier tertiaire et une nouvelle gouvernance pour accélérer.

Frédéric Carrère, quel bilan faites-vous de l’année 2018 ?
Nous avons démarré la construction de 1250 logements l’année dernière, dont 500 dans l’agglomération toulousaine et nous avons enregistré une hausse de 10% du nombre de réservations. Notre chiffre d’affaires global a atteint 220 millions d’euros. Cela traduit le contexte très favorable du secteur, mais pour nous ce n’est qu’un palier, car je compte mettre 1500 logements en chantier cette année et je me suis fixé l’objectif des 2000 lots d’ici deux ans.

Quelle est votre stratégie pour y parvenir ?
Je mise sur une nouvelle gouvernance, un meilleur maillage de territoire et une montée en puissance de l’immobilier tertiaire (commerces et bureaux). Si l’essentiel de notre production est aujourd’hui en région toulousaine, nous sommes désormais implantés dans huit territoires ou villes qui présentent un bon potentiel : à Aix-en-Provence, Annecy, Bordeaux, Le Havre, Paris et les Hauts-de France, Nantes et Toulouse. Pour nous structurer, j’ai d’ailleurs créé des directions régionales, juridiquement indépendantes, à Toulouse Paris et Bordeaux. J’ai par exemple l’ambition de produire cette année 300 logements dans le grand Paris et l’axe Seine-Le Havre. Par ailleurs, même si le logement reste notre ADN, nous misons sur l’immobilier tertiaire. Le pôle d’activité entreprise créé il y a deux ans réalise à ce jour 10% de notre chiffre d’affaires global. En nous positionnant ainsi, nous commençons à ressembler à un major de la promotion, en beaucoup plus petit.

Quelles sont vos actualités sur ce segment à Toulouse ?
Nous livrerons 7500 m2 de bureaux à Toulouse en 2019 notamment dans la Zac Garonne et à Borderouge et nous comptons plus de 11.000 m2 de programmes en cours. Nous avons aussi été lauréats d’un appel à projets lancé par Oppidéa pour l’aménagement des pieds d’immeubles à La Cartoucherie. Nous achetons des pieds d’immeubles en travaux pour y implanter des commerces de proximité, un tabac, des petites et moyennes surfaces alimentaires (Biocoop et Carrefour), le tout représentant près de 5000 m2. A Empalot, nous sommes aussi le premier opérateur privé présent. Nous investissons là aussi en immobilier commercial par le biais de notre foncière immo retail adossée à la Caisse des dépôts.
Propos recueillis par Béatrice Girard.

Sur la photo : Frédéric Carrère structure son groupe pour ressembler à une major de la promotion.Crédits : DR.

P.S. :

Tous les jeudis, retrouvez l’actualité de l’Immobilier toulousain sur touleco.fr.