ToulÉco

Publié le jeudi 14 mars 2019 à 18h21min par Pascal Boiron

Eric Léandri : « Donnons les moyens aux startuppers de se concentrer sur la valeur ! »

En partenariat avec :

Qwant fait partie du groupement Newton, qui répond à l’appel à candidatures de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée pour la future « Cité des Startups ». Entretien exclusif avec le patron de Qwant, Eric Léandri.

Eric Léandri, où en est la croissance de Qwant ?
Elle était en moyenne de +8% par mois en 2018, par rapport au mois précédent, mais elle est plus élevée ce début 2019, ce qui explique que nous en soyons arrivés à plus de 200% de croissance par rapport à début 2018. Cette progression est notamment liée au fait qu’un nombre croissant de grands comptes choisissent Qwant pour être leur premier moteur de recherche : cela a été le cas de Safran, de Thales, d’Engie, de la RATP, du Ministère de la Défense et de plusieurs autres ministères, avec lesquels les négociations sont en cours, sans oublier plusieurs région françaises. La croissance de Qwant s’appuie également sur sa montée en puissance dans un pays comme l’Allemagne.

Qwant s’est focalisé sur les moteurs de recherche : cela a-t-il été fait au détriment du sujet « intelligence artificielle (IA) ?
Non ! L’intelligence artificielle était et reste notre priorité. Sur les 160 collaborateurs de Qwant, 30 sont dédiés à l’IA, sans compter les nombreux partenariats tissés avec des laboratoires, dont ceux, par exemple, passés avec l’INRA ou Polytechnic China. Concrètement, l’intelligence artificielle est omniprésente dans les services proposés par Qwant, que ce soit sur sa plateforme globale ou dans ses solutions spécialisées pour la traduction, la reconnaissance d’images, l’IoT, la santé, etc.

Qwant se présente comme une entreprise mondiale mais fait un focus sur l’Occitanie : contradiction ?
Non, il n’est pas absurde de valider une idée sur un territoire avant de la déployer à l’échelle de la planète. Si nous l’avons fait en Occitanie, ce n’est pas un hasard : sur des sujets comme la santé, l’Internet des objets (ndlr : IoT) ou les startups, c’est une région exemplaire. Nous avons une idée précise de ce que nous pouvons apporter aux startups et à leurs dirigeants* : une masse de données, de coordonnées et d’économies ! Si un startuppeur veut logiquement consacrer plusieurs centaines de milliers d’euros dans la mise en place de lacs de données, il doit convaincre les investisseurs, ses associés, ses clients potentiels… Nous pouvons leur apporter tout cela. Donnons les moyens aux startuppers de se concentrer sur leur valeur ajoutée !
Propos recueillis par Pascal Boiron, MID e-news

* Qwant participe au groupement Newton, qui réunit par ailleurs l’association du numérique en Occitanie La Mêlée, M Capital, le Groupe Cargo, Freelancr, WeSprint ou Action Logement