ToulÉco

Publié le lundi 18 septembre 2017 à 14h17min par Marie Deshayes

Depuis Pau, Etiquettes et Compagnie colle sa marque partout dans le monde

Depuis l’agglomération paloise, Etiquettes et Compagnie fournit le monde entier en étiquettes thermocollantes et sans solvants. Portrait d’une PME qui se retrouve sur des milliers de stylos et cahiers.

Une petite entreprise de Bizanos colle ses étiquettes dans 140 pays dans le monde. Elle marque des doudous jusqu’en Patagonie, des pyjamas ou des fournitures scolaires jusqu’en Nouvelle-Zélande, mais aussi les effets des personnes âgées en maisons de retraite, des pots de confiture, des boîtes aux lettres… On trouve encore des bracelets pour ne pas perdre ses enfants à la plage ou bien, innovation 2016, des sacs en toile de jute pour les cadeaux du Père Noël. Tout ceci en petites séries personnalisables. Etiquettes et Compagnie commercialise trois marques en e-commerce : A-qui-S pour les francophones, SoyDe pour les hispanophones, et Mine4Sure pour les anglophones.

« De par notre ancienneté - onze ans - et notre chiffre d’affaires - 5 millions d’euros en 2015 -, on peut dire que nous sommes les leaders français dans le domaine », indique le fondateur, Benoît-Jean Morin, depuis son bureau aux couleurs vives et rempli de morceaux de tissus et papiers en tous genres. Originaire du Nord et diplômé des Arts et métiers, il s’installe dans le Béarn pour travailler sur le site industriel de Lacq. C’est en voyant sa femme marquer les stylos de ses enfants la veille de la rentrée des classes qu’il se rend compte de l’existence d’un marché potentiel.

Depuis la chambre d’amis, il cherche à créer une alternative aux ciseaux qui grattent
les crayons pour y graver son nom, aux petits bouts de papier collés avec du Scotch ou aux étiquettes thermocollantes qui se décollent et sont bourrées de solvants. « Ayant travaillé dans le monde de la chimie, je ne voulais pas de ça pour mes enfants. » 250.000 commandes par an Il se trouve que le futur entrepreneur nourrit une passion pour la recherche et le développement : « J’aime trouver les causes d’un problème et les solutions pour y remédier  ».

Après neuf mois de gestation, l’entreprise Etiquettes et Compagnie est lancée, en 2005. Les étiquettes, fournies par un sous-traitant du Nord avec qui il travaille depuis le départ, arrivent prédécoupées. Il faut ensuite les façonner en fonction de la personnalisation voulue par le client. D’une vingtaine de permanents, l’entreprise passe à quatre-vingt-dix en été, avant la rentrée, période d’intense activité. Au total, quelque 250.000 commandes sont traitées chaque année. Les 176.000 abonnés de la page Facebook aident à faire passer le message suivant : un doudou retrouvé est un drame familial évité.
Marie Deshayes

Sur la photo :