ToulÉco

Publié le dimanche 1er décembre 2019 à 19h30min par Paul Périé

Occitanie. Figeac Aéro se réorganise pour créer de la valeur

Après une période d’expansion réussie à l’international, l’ETI lotoise souhaite désormais se consolider et utiliser sa croissance comme un levier pour la création de valeur. Au deuxième trimestre de l’exercice 2019-2020, Figeac Aéro affiche un chiffre d’affaires de 108,7 millions d’euros, en hausse de 10,4  (...)

Positionné sur les principaux programmes aéronautiques auprès des grands donneurs d’ordre, Figeac Aéro emploie 3700 personnes et possède quatorze usines dans six pays différents. « Il faut désormais digérer cette expansion internationale et se consacrer à la création de valeur », assure Abdelkader Benchiha, directeur des relations institutionnelles et des fusions/acquisitions, pour expliquer les objectifs du plan de développement 2021-2024.

Après plusieurs années de forte croissance, le groupe lotois a en effet décidé de se réorganiser. Un nouveau modèle au sein duquel Didier Roux, nouveau directeur général adjoint, aura un rôle important. « Nous avons élargi l’organisation du site de Figeac, qui représente 70 % du chiffre d’affaires, à l’ensemble du groupe. L’objectif est d’améliorer la performance en échangeant les bonnes pratiques », précise Abdelkader Benchiha. Figeac Aéro a par ailleurs mis en place un comité exécutif en lieu et place du comité de direction existant jusqu’à présent.

Les États-Unis dans le viseur

Ayant atteint une taille critique en Europe, le groupe aéronautique souhaite désormais poursuivre sa croissance aux États-Unis, bien qu’il y ait des opportunités à plus long terme en Chine et en Arabie Saoudite. « La croissance va désormais être un levier et plus seulement un objectif pour le groupe », insiste le directeur des relations institutionnelles, alors que Figeac Aéro souhaite par ailleurs se désendetter. Pour cela, il mise sur une rentabilité élevée, des gains sur ses besoin en fonds de roulement et une baisse des investissements, après des années de fort développement.

Lors du deuxième trimestre 2019-2020, le groupe affiche un chiffre d’affaires de 108,7 millions d’euros, en hausse de 10,4 %, essentiellement porté par les aérostructures, dans un marché difficile. « Notre croissance provient essentiellement des contrats remportés ces dix-huit derniers mois, notamment en Amérique du Nord avec Mitsubishi, Embraer ou Triumph, et d’autres gains de part de marché. Et ce grâce à notre savoir-faire », conclut Abdelkader Benchiha.
Paul Périé

Sur la photo : Figeac Aéro produit près de 30.000 pièces industrielles différentes - crédits : Figeac Aéro

Tous les lundis, retrouvez l’actualité de l’aéronautique régionale sur touleco.fr.