ToulÉco

Publié le mercredi 22 novembre 2017 à 18h53min par Armelle Parion

Toulouse. Pour ses 50 ans, Maisons Malet ouvre une nouvelle agence

Le spécialiste toulousain des maisons individuelles a fêté ses 50 ans. Depuis la création en 1967 de Geca, filière de l’entreprise Malet, l’entreprise a construit près de 4000 maisons. Elle propose désormais un service de décoration d’intérieur et souhaite s’imposer comme un partenaire habitat sur toute la (...)

Souvenez-vous : le groupe Geca Maisons Malet a surfé sur la vague de l’accession à la propriété individuelle dans les années 1980 et 1990. Ce qui lui a ouvert un nouveau marché, à côté de son activité Bâtiment historique dédiée à la construction d’écoles, de gymnases et de voirie et réseaux divers. « C’était l’époque des gros lotissements, et des catalogues avec plans, grâce au prêt aidé à la propriété à 5,5% », se souvient la présidente Muriel Degioanni-Dubos.

Ce n’est que dans un second temps que la maison individuelle est devenue le cœur de métier de l’enseigne. Après la vente des secteurs Gros Oeuvre et Voirie Réseaux Divers à Socotrap en 2007, Muriel Degioanni-Dubos a racheté les parts de la famille Malet et constitué une holding dont elle est l’actionnaire majoritaire. La PME emploie aujourdhui quinze salariés. « Je souhaite rester un acteur régional, pour être sur le terrain », affirme la présidente quadragénaire, qui a repris les rênes de l’entreprise cofondée par son père. La zone d’intervention de Geca Maisons Malet n’excède pas les soixante kilomètres autour du siège de Portet-sur-Garonne.

5 millions de chiffre d’affaires

Avec soixante maisons neuves et vingt projets de rénovation ou extension livrés en 2017, l’entreprise table sur le même chiffre d’affaires que l’an dernier, soit 5 millions d’euros.
Le respect scrupuleux de toutes les réglementations thermiques fait son image de marque. « Nous avons été parmi les premiers en Midi-Pyrénées à nous conformer à la norme NF Habitat en 2001. J’ai toujours su que la réglementation allait se complexifier, et que la qualité et la traçabilité deviendraient de plus en plus importantes pour le client », assure la dirigeante, qui aussi tient à respecter le contrat de construction de la loi de 1990, garantissant la livraison au prix et au délai convenus.

Le volet rénovation et extension représente de ce fait un marché à part entière, qui représente déjà 20% du chiffre d’affaires. « La crise ayant entraîné la flambée du prix du foncier, a souligné l’intérêt d’avoir un logement à haute performance énergétique. Avec notre label NF RGE reconnu par le Grenelle, nous sommes devenus un partenaire habitat sur toute la chaîne. Notre acquis du neuf nous permet de faire des extensions et des rénovations au prix juste, au lieu de remonter nos marges, comme le font de nombreux industriels ».

Depuis 2015, Maisons Malet propose un nouveau service, « Alaena », en collaboration avec une architecte d’intérieur, pour personnaliser au mieux les intérieurs. 2017 marquera aussi l’inauguration d’une nouvelle agence commerciale à Portet-sur-Garonne, pour remplacer le pavillon témoin du village expo, devenu désuet au regard du savoir-faire de l’entreprise.
Armelle Parion

Sur la photo : Muriel Degioanni-Dubos, Pdg du groupe Malet. Crédits : Rémy Gabalda - ToulÉco