ToulÉco

Publié le dimanche 13 janvier 2019 à 18h23min par La Rédaction

Gilets jaunes : près de 10.000 manifestants à Perpignan et à Toulouse

Les manifestations en différents points de la région Occitanie ont rassemblé plusieurs milliers de personnes : entre 6000 et 10.000 à Toulouse et 3000 à Perpignan où de nombreux gilets jaunes avaient décidé de défiler. Dans les deux villes, la manifestation s’est déroulée dans le calme une grande partie de l’après-midi, avant que des casseurs se joignent aux manifestants en fin de cortège et décident de défier les forces de l’ordre.

A Toulouse, la manifestation des gilets jaunes a rassemblé entre 6000 personnes, 10.000 selon les organisateurs. Parti en début d’après-midi de Jean-Jaurès derrière les banderole « Macron démission » et « Légitime défiance », le cortège a été rejoint par plusieurs dizaines de militants de la CGT. « Il y aura une suite. On est vraiment dans un mouvement offensif qui rassemble le prolétariat dans sa grande diversité, des gens que les syndicats ne parviennent à mobiliser et qui a réussi à libérer la parole », a témoigné l’un d’eux.

Après plus de deux heures de défilé dans le calme, les premières échauffourées ont éclaté peu avant 17h place du Capitole. Des affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu boulevard de Strasbourg, théâtre de barricades et de feux de poubelles, vers Arnaud-Bernard et dans le quartier du monument aux morts où près d’une quinzaine de vitrines ont été cassées ou détériorées, essentiellement des établissements bancaires.

Selon les services de l’État, le bilan actualisé est dix-neuf blessés légers parmi les forces de l’ordre, treize parmi les manifestants et quarante-sept personnes interpellées pour des dégradations ou des violences à l’encontre des forces de l’ordre, et placées en garde à vue. A Perpignan, cinq personnes ont aussi été placées en garde à vue.