ToulÉco

Publié le mardi 24 septembre 2019 à 21h12min par Johanna Decorse

Hôtellerie. Le groupe audois Cité Hôtels trouve une suite dans le Lot

Créé en 1963 dans l’Aude, Cité Hôtels enrichit son carnet d’adresses. Après l’ouverture en juillet d’un établissement Mercure quatre étoiles à Figeac, le groupe familial vient d’investir 1,8 million d’euros dans un nouvel espace de convention à Carcassonne.

A la tête de cinq hôtels-restaurants de quatre à cinq étoiles et d’un chiffre d’affaires global qui devrait avoisiner cette année les 16,5 millions d’euros, Cité Hôtels a pris en 2015 une dimension inattendue. Fondé à Carcassonne en 1963, ce groupe familial de 200 salariés, porté par Christine Pujol et ses enfants, s’est d’abord développé autour de son adresse historique, l’Hôtel du Donjon, géré aujourd’hui sous l’enseigne Best Western.

Il compte dans la cité médiévale deux autres établissements, le Mercure de la Cité (franchise Accor) et l’Hôtel de la Cité, installé comme sa table étoilée, la Barbacane, dans l’ancien palais épiscopal qui jouxte la basilique Saint-Nazaire. Ce cinq étoiles racheté en 2011 au groupe Orient Express Hôtels & Resorts, est aujourd’hui affilié au réseau MGallery, la marque premium d’ Accor. En 2015, l’ouverture à Toulouse du cinq étoiles la Cour des Consuls, membre elle aussi de la collection MGallery et dont le restaurant gastronomique, Le Cénacle, a obtenu cette année sa première étoile au Guide Michelin, confirme la stratégie haut-de-gamme du groupe familial.

Un engagement sur trente ans

En juillet 2019, les Pujol sont allés plus loin en ressuscitant le Viguier du Roy, ancienne résidence du représentant du roi de France à Figeac, dans le Lot, fermée depuis dix ans. Racheté 1,05 million d’euros par la communauté d’agglomération du Grand Figeac, le bâtiment classé est exploité par Cité Hôtels sous la marque Mercure en échange d’une redevance annuelle de 40.000 euros prévue dans le cadre d’un bail emphytéotique de trente ans. Le groupe audois a consacré 3 millions d’euros à l’ouverture de ce cinquième établissement et de son restaurant, la Dînée du Viguier. Cette nouvelle opération ancre encore davantage le groupe dans son territoire.

Une stratégie régionale

« L’Occitanie a la taille d’un petit pays, nous y menons une stratégie nationale à l’échelle régionale mais nous avons une équation économique à tenir. Le but n’est pas de faire de la croissance pour faire de la croissance », explique Hadrien Pujol, directeur général, interrogé sur d’éventuels nouveaux projets.

« L’hôtellerie est une industrie intensive en capital. Soit on se développe en franchise soit on gère les biens des autres, ce que font les grands groupes. Nous, nous exploitons nos propres lieux avec une approche hôtelière et patrimoniale. Nous suivons des dossiers au long cours dans le cadre d’une croissance raisonnée ». Le groupe, propriétaire de ses trois hôtels de Carcassonne, vient ainsi de consacrer 1,8 million d’euros à la création d’un espace de convention de 580 m2 qui a ouvert début septembre dans l’emprise de l’Hôtel de la Cité.
Johanna Decorse

Sur la photo : Le Mercure Viguier du Roy, repris par Cité Hôtels en juillet dernier à Figeac, compte vingt-et-une chambres. A droite : Hadrien Pujol, directeur général de Cité Hôtels. Crédits : Cité Hôtel et H.R. - ToulÉco.