ToulÉco

Publié le dimanche 15 octobre 2017 à 20h30min par Isabelle Meijers

Innovation. Airbus confronté au syndrome Kodak

En pleine tourmente des affaires de corruption, Airbus voit sa culture de recherche et développement bouleversée. La greffe Paul Eremenko, directeur de la technologie venu de la Silicon Valley, a du mal à prendre. La crainte d’Airbus ? Rater la troisième révolution aérospatiale.
Le traitement de choc administré à Airbus par son nouveau CTO (Chief Technology Officer), Paul Eremenko, en matière d’innovation, n’est pas sans effet secondaire. La pilule provoque un véritable malaise dans les rangs du constructeur. « La révolution en cours, basée sur le principe de destruction (...)

La lecture de cet article est réservée aux abonnés :

Je m'abonne Je me connecte