ToulÉco

Publié le mercredi 3 avril 2019 à 18h30min par Martin Venzal

Jean-Luc Moudenc : « Nous devons mobiliser les Toulousains sur la nature en ville »

Après avoir placé l’année 2019 sous le signe de la nature en ville, le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc confirme cette ambition avec la création d’un forum dédié. Baptisé Toulouse + Verte, il se déroulera les 5, 6 et 7 avril prochain.

Jean-Luc Moudenc, pourquoi organiser ce forum Toulouse + Vert ?
L’idée, c’est de réintroduire du végétal en ville de manière beaucoup plus forte dans les années à venir. Il y a l’action de la collectivité, mais elle seule ne peut pas suffire, et il faut donc que chacun s’engage. C’est pour cela que ce forum est ouvert très largement. Il va associer un grand nombre de publics : associations, entreprises, particuliers, élus, promoteurs, architectes, etc. L’idée est de sortir de ces trois journées d’échanges avec un guide des bonnes pratiques pour plus de nature en ville, et que au final, nous définissions les contours d’un effort pour rendre Toulouse plus verte.

Cette manifestation est organisée avec le soutien de WWF. Quel est son rôle ?
Notre partenariat avec WWF dure déjà plusieurs années. La fondation nous a accompagné sur la finalisation du plan climat à l’échelle de la métropole. Elle nous a aussi conseillé sur la transformation du site Guillaumet à Jolimont. Durant ces trois jours de forum, WWF nous accompagne sur la mobilisation de la société civile. Car pour réussir à faire bouger les lignes, on ne peut pas rester qu’avec des experts et des sachants. Il faut une mobilisation de la société civile qui soit la plus large possible et sur ce point, leur savoir-faire est précieux.

Qu’attendez-vous de ce forum ?
J’en attend une mobilisation générale. Nous avons des Toulousains qui sont déjà convaincus et qui ont déjà mis en œuvre des bonnes pratiques. Ils pourront servir d’exemples à d’autres habitants qui sont plus indécis et à qui nous devons donner de l’information pour susciter les prises de conscience. Dans une ville comme Toulouse, cette réintroduction de la nature représente un véritable enjeu de société.
Propos recueillis par M.V.

Sur la photo : Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse métropole, attend du forum Toulouse+verte une prise de conscience écologique des Toulousains. Crédits : DR

Agenda

Forum Toulouse + Verte, les 5, 6 et 7 avril sur les allées Jules-Guesde à Toulouse. Infos et inscriptions sur le site des organisateurs.

2 Commentaires

  • Le 4 avril à 08:12 , par bernard

    Le veritable enjeu des villes est de sortir les voitures .On a du mal a comprendre les reticences de Mr Moudenc à agir rapidement dans ce sens .Le poids des lobby , ainsi qu’il l’expliquait il y a 20 ans quand il etait patron de tisseo et qui était profondement choquant de la part d’un decideur ? Une maniere de ne rien justifier ( joker ) puisque tout le monde sait que les lobby n’ont de pouvoir que celui qu’on leur accorde .Et ça n’est pas le lobby des commerçants qui va lui faire perdre ou gagner les elections . Alors qu’elle est sa motivation à freiner sur la sortir des voitures de Toulouse ? Un manque de vision , des copains mal placés , de la paresse , l’amour des voitures ?
    Il se donne une teinture verte au pays du pastel pour vibrer au diapason du politiquement correct , mais en meme temps il va defigurer la ville rose en la mettant au rang des villes megalo avec leur dard pointé vers le ciel sans autre interet que flatter leur ego et qu’on puisse dire « la tour Moudenc » .Pitoyable .
    Mobiliser les toulousains avec la marche à pied serait autrement plus ecolo et profitable pour la ville .
    Nous devrions nous mobiliser pour qu’il ne puisse plus ne pas agir .La LREM devrait aligner une pointure à la mairie , mais ça n’est pas gagné , Toulouse n’ayant jamais motivé les parisiens

    • Le 7 avril à 00:10

      Merci Bernard !
      Et voilà un Savonarole de plus ou plutôt un futur Polpot. Il fallait y penser :« le véritable enjeu est de sortir les voitures ». Quel programme ! j’imagine que Bernard est conte la troisième ligne de métro, car elle ne sort pas les voitures , elle aide les gens à s’en passer (et aussi à se déplacer). Il est plus facile et plus dictatorial de les sortir. C’est sûr que tous les cambodgiens qui ont été mis dans les camps ne polluaient plus la ville puisqu’ils n’y étaient plus , ni la planète : Ils marchaient tous à pied, jusqu’à ce qu’ils ne marchent plus. Je suppose que le lobby des commerçants de Phnom Penh a essayé de s’opposer à cette décision qui d’un coup supprimait toute leur clientèle et s’opposait radicalement à leur désir scandaleux de s’enrichir sur le dos du peuple. Mais ce lobby n’ayant pas le pouvoir que le parti ne lui accordait pas , le peuple a gagné :et a pu se précipiter en marchant et même en courant dans le bonheur des lendemains qui chantent.

      Signaler ce message

      Répondre à ce message

Répondre à cet article