ToulÉco

Publié le mardi 11 juin 2019 à 18h23min par Julie Rimbert

Politique. A Toulouse, Jean-Luc Moudenc défend son bilan et garde son indépendance

Le maire de Toulouse a présenté ce mardi 11 juin le bilan de ces quelque cinq années de mandat, soulignant les réalisations de proximité. A neuf mois des prochaines élections municipales, l’édile qui a toujours sa carte aux Républicains gardent le suspens sur un nouveau (...)

« Nous sommes au travail et nous rendons des comptes aux Toulousains sur notre bilan », assure Jean-Luc Moudenc. Il n’en dira pas plus sur sa candidature à un nouveau mandat ! Réponse dans quelques mois… Ce mardi 11 juin au matin, le maire de Toulouse (LR), a présenté devant la presse son bilan, à neuf mois des prochaines élections municipales. Investissements dans les quartiers, construction d’écoles et de crèches, équipements sportifs rénovés, transports en commun, l’édile a souligné les nombreuses réalisations sortis de terre depuis 2014, tout en gardant le suspens sur sa candidature ou non à un second mandat.

« Nous ne sommes pas des élus hors sol, éloignés des réalités et nous voulons montrer précisément ce que nous avons fait ces cinq dernières années pour Toulouse », souligne Jean-Luc Moudenc. « Le fil conducteur de ce mandat, c’est le progrès quand nous le comparons à la situation que nous avions trouvée à notre arrivée en 2014. Nous avons poursuivi certains projets engagés par la précédente municipalité, certains ont été modifiés mais ce n’est pas le jeu des partis politiques qui a conduit l’action municipale ».

Zoom sur les équipements de proximité

Le maire a aussi présenté une liste non-exhaustive, principalement d’équipements de proximité, de ce qui a été fait sous son mandat : Charte déontologique des élus, groupe de travail sur l’éventualité d’un encadrement des loyers, tenue de 2438 réunions de concertation entre 2015 et 2018, 935 places de crèches créées, huit quartiers desservis par le "Mairiebus", 18.000 arbres plantés depuis 2014, dix écoles neuves construites ou 180 bâtiments municipaux rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite…

Près de 90% des investissements ont été faits hors de l’hypercentre. « C’est une politique assumée, voulue », assure le maire qui a toujours sa carte aux Républicains. « Toulouse bouge, on le voit avec les nombreux chantiers en ville. Je suis attaché à finir le travail, les Toulousains nous en voudraient de penser aux prochaines échéances électorales… ».

Quant à ses relations avec La République en Marche, dont cinq élus siègent dans sa majorité, il se garde bien d’annoncer une alliance. « Je veux faire mes choix librement. Et qui me connaît bien sait que ce n’est pas en me forçant la main qu’on obtiendra ce que l’on cherche ». Un site internet, baptisé 5 ans de progrès partout, sera bientôt en ligne pour lister les réalisations municipales de ce mandat… En attendant la fin du suspens.
Julie Rimbert

Sur la photo : Le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc. Photo Rémy Gabalda - ToulÉco.

2 Commentaires

Répondre à cet article