ToulÉco

Publié le lundi 30 octobre 2017 à 16h41min par Marie Deshayes

Josette Augareils, capitaine d’un vin collectif

Directrice de la cave des producteurs de Jurançon depuis une dizaine d’années, Josette Augareils est entrée au sein de l’institution en 1969. Aujourd’hui elle prépare la relève.

C’est un événement pour Josette Augareils. Ce jour-là, elle a droit à une séance photo à la Cave de Jurançon, où elle travaille depuis 1969. C’est qu’elle n’est pas habituée à être mise en lumière – si l’on excepte cette soirée surprise que lui avaient préparée les salariés pour la médaille de l’ordre national du Mérite, en 2015. Née au village des Hauts-de-Bosdarros de parents agriculteurs, aînée de six enfants, elle entre à l’âge de 17 ans à la coopérative. Sa mission doit durer deux semaines. Elle est toujours là aujourd’hui.

En 1976, le magasin de vente directe est créé. En 1980, commence le sponsoring de la Section paloise. En 2000, la coopérative se met au rouge et au rosé, en reprenant les activités de la cave de Bellocq. En 2012, un centre d’embouteillage est inauguré… De projets en projets pour faire grandir cette cave créée en 1949, elle devient DRH, puis en 2006, prend les rênes de la coopérative mais en gardant une chose à l’esprit : « La coopérative n’appartient pas à une seule personne, c’est un travail d’équipe. On rame, mais c’est pour nous tous ».

Passage de relais

« Pas de triche » Josette Augareils voit ainsi la cave passer de cinq à quatre-vingt-dix salariés aujourd’hui, auxquels s’ajoute une quarantaine de saisonniers pour les vendanges. C’est parmi eux qu’elle a « détecté  », comme elle dit, son successeur. Elle lui demande d’aller vendre du bourret (le moût du raisin en fermentation) un samedi. Il accepte, et le courant passe bien. « Il est gourmand, gourmet, et il fédère ».

François Ruhlmann, 32 ans, lui aussi né dans le Béarn, se prépare à prendre le relais de Josette Augareils pour qui les valeurs humaines sont indispensables : « On peut se tromper, mais je n’aime pas qu’on triche », dit celle qui se définit comme déterminée, exigeante et honnête - elle demande confirmation à son futur successeur. Il est fort à parier que les salariés mettront à nouveau Josette Augareils dans la lumière prochainement.
Marie Deshayes

Sur la photo : Josette Augareils, directrice de la cave des producteurs de Jurançon. Crédits : Quentin Top – ToulÉco.

La Cave de Jurançon regroupe 300 vignerons-coopérateurs, 250 en AOC Jurançon pour le vin blanc blanc sec et doux, sur 750 hectares, et cinquante en AOC Béarn pour le rouge et le rosé, sur 150 hectares. La cave s’occupe du pressurage, de la vinification, du conditionnement et de la commercialisation. Elle ré- alise 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016 et affiche 270.000 visites par an.