ToulÉco

Publié le jeudi 21 décembre 2017 à 17h49min par Philippe Font

L’Embresienne : dépaysement garanti dans les Corbières pour le réveillon

Niché au cœur des Corbières, le domaine de l’Embresienne permet de passer un séjour autant dépaysant que vivifiant. Pour les fêtes de fin d’année, Brigitte la propriétaire du lieu, propose de passer le réveillon dans ce lieu original.

« Recevoir des gens et faire connaître ma région ? J’ai toujours rêvé ça ! ». Dans la voix de Brigitte Robert résonne un mélange de fierté et d’émotion quand elle évoque son coin des Corbières dans l’Aude, mais aussi l’Embrésienne sa maison d’hôte. C’est ici dans le village d’ Embres-et-Castelmaure, 163 habitants, aux limites de l’Aude et des Pyrénées-Orientales que Brigitte Robert accueille les vacanciers.

Coincé dans l’intérieur des terres entre Leucate et Villeneuve les Corbières, le domaine de l’Embresienne est « un village dans le village » selon Brigitte Robert. En plus de la maison de maître occupée par le Brigiette et Gilles, le couple de propriétaires, six maisons entourent une petite place centrale : les différents gîtes peuvent herberger de deux à six personnes selon les maisons.

Un réveillon au coin de la cheminée et d’un piano

« Elles accueillaient les régisseurs, les fermiers ou les ouvriers venus faire les vendanges, je les ai toujours connues quand je venais enfant passer les vacances chez mes grands-parents », aime raconter la propriétaire, qui se dit imprégnée depuis toujours du lieu. Entre deux repas servis dans la grande salle commune et préparée par ses soins, Brigitte ne tarit pas de conseils pour découvrir la région : il y a bien sur les incontournables, l’abbaye de Fontfroide, les étangs de Leucate ou la ville de Perpignan, mais également les vues imprenables du parc naturel régional de la Narbonnaise ou la cave de Castelmaur.

Ouvert toute l’année, l’Embrésienne est également ouvert pour le réveillon de fin d’année et propose aux curieux de venir passer les fêtes de fin d’année dans les Corbières : dans l’ancienne grange de la cour transformée en salle de réception, elle est agrémentée d’une cheminée en pierres et d’un piano, les convives passeront un réveillon musical et original. A découvir.
Philippe Font

Sur la photo : L’Embresienne est constituée de six maisons de vignerons transformées en maisons d’hôte. Crédits : DR