ToulÉco

Publié le dimanche 12 novembre 2017 à 17h00min par Natacha Zimmermann

L’Occitanie et la CCIR s’allient pour aider les entreprises à s’exporter

Lors du Forum Destination International, la chambre de commerce et d’industrie régionale et la région Occitanie ont signé une convention pour soutenir les entreprises, notamment celles qui souhaitent se développer à l’étranger.

Le saviez-vous ? Sur les 8400 entreprises qui se sont développées à l’international, 5900 ont moins de dix salariés. Et en tout, 97% d’entre elles sont des PME, PMI, ou TPE. « Réussir à se développer à l’étranger, c’est possible, et pas que pour des grandes entreprises », affirme donc Alain Di Crescenzo, président de la CCI Occitanie, lors de la 11e édition du Forum Destination International qui se tenait au Centre des congrès Pierre Baudis de Toulouse le 9 novembre 2017.

Une bonne note pour l’Occitanie en export

« L’essentiel, c’est d’y croire, d’avoir envie, mais surtout d’être soutenu pour pouvoir y aller et réussir », poursuit-il. En France, l’Occitanie fait d’ailleurs figure de bon élève : c’est la quatrième région en nombre d’entreprises s’exportant à l’étranger. « Le souci, c’est qu’il faut rééquilibrer au niveau des secteurs : la Haute-Garonne par exemple, c’est 80% des flux concernant l’agroalimentaire, alors que l’Hérault ne représente que 4%… »

On continue à croire que seules les grosses boîtes comme Airbus peuvent s’exporter à l’international. « Il faut casser cette idée », réagit Carole Delga, à la tête de la région. « Mais pour cela, nous devons agir ensemble, chasser en meute. » Pour elle, le problème se situe au niveau de la communication. C’est pour pallier à ce problème que le Forum Destination International a été créé. Son but : donner aux entreprises qui souhaitent se développer à l’international quelques clés pour réussir. « Il faut toujours plus d’accompagnement pour les entreprises », selon Alain Di Crescenzo.

Une convention de cinq ans

C’est justement pour les « accompagner au mieux » que la région Occitanie et la CCI régionale ont signé, lors du Forum, une convention valable pour cinq ans. Elle repose sur six piliers : la formation et l’apprentissage, l’innovation, le soutien aux entreprises, l’incitation au développement durable, à l’export, et la question de la transmission et de la reprise d’une entreprise.

« L’idée, c’est de travailler ensemble, en se basant sur notre complémentarité », explique Carole Delga. La convention devrait répondre à plusieurs défis : augmenter la création d’emplois, l’aide aux entreprises, « et agir dans le temps de l’entreprise ».

Des démarches simplifiées

La CCI et la Région misent donc sur la formation en apprentissage (7000 apprentis en Occitanie). Mais aussi sur les « pass » développés par la chambre de commerce. « Ces coups de pouce sont des aides à l’investissement. Pour faciliter les démarches de demande, nous avons allégé les dossiers de demande de subvention. L’attribution devrait arriver dans les 80 jours suivant l’envoi du dossier », précise Carole Delga. Tous les ans, les objectifs de cette convention seront réévalués, afin de voir si ses objectifs sont « toujours pertinents, s’ils ont été atteints », explique-t-elle.
Natacha Zimmermann

Sur la photo : Carole Delga et Alain Di Crescenzo ont signé, jeudi 9 novembre, une convention visant à soutenir les entreprises. Photo NZ - ToulÉco