ToulÉco

Publié le mardi 13 août 2019 à 18h00min par Pascal Boiron

L’Urssaf de Midi-Pyrénées passe en mode start-up

article diffusé le 16 avril 2019 - En partenariat avec :

L’Urssaf de Midi-Pyrénées est la première, au niveau national, à lancer un service dédié aux start-ups.

« Il ne faut pas résumer l’activité de l’Urssaf à la collecte : nous pouvons accompagner et conseiller les entrepreneurs », affirme Jean Dokhelar, directeur régional Midi-Pyrénées de l’union de recouvrement (en intégralité, Urssaf est l’acronyme de « Union de Recouvrement pour la Sécurité Sociale et les Allocations Familiales »).

Dans les faits, l’Urssaf de Midi-Pyrénées est la première en France à lancer une offre dédiée aux start-ups, baptisée « Start U up ». Pour concevoir cette offre l’Urssaf a notamment fait appel à l’association La Mêlée pour aller à la rencontre des startuppeurs et des entités ou entreprises qui les accompagnent. Le 10 avril, l’Urssaf a ainsi signé une convention avec quatre acteurs régionaux de l’incubation : l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux, La Mêlée, Nubbo et Village by CA Toulouse. Il s’agit d’une phase d’expérimentation, qui débutera avant l’été et qui devrait prendre fin en 2020, sachant que les jeunes pousses suivies (une trentaine pour ce test) auront droit à un « check-up » au bout des neuf premiers mois d’activité. En amont, l’offre dédiée comprend notamment un atelier pour comparer les différentes formes juridiques, les régimes fiscaux et connaître les exonérations auxquelles les start-ups ont droit.

Deux autres demandes fortes ont guidé la formulation de cette offre. La rapidité, ce qui passe notamment par la création d’un point d’entrée unique pour l’ensemble des démarches. « Du point de vue des créateurs de jeunes entreprises innovantes, tout doit aller très vite, explique Edouard Forzy, président de La Mêlée. On ne peut pas leur demander de faire la queue et de les faire attendre pendant plusieurs heures avant que leur cas soit étudié ! »

Seconde demande importante : les start-ups créées « hors agglomération » (Toulouse, en l’occurrence) souhaitent accéder au même niveau d’information que leurs confrères (et néanmoins concurrents) hyper-urbains. L’Urssaf de Midi-Pyrénées a donc opté pour le format des « webinaires » (réunions via Internet, en résumé) afin de permettre aux porteurs de projet de participer aux rendez-vous. « Il faut rappeler que 44% des élèves entrepreneurs d’Occitanie ne sont pas basés dans les métropoles régionales », a rappelé Philippe Farenc, directeur du développement économique et de l’entrepreneuriat de l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux.
Pascal Boiron, MID e-news